Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/07/2007

Un succès

a894cfe52223d9e2615166b0cd706b22.jpgOn ne voyait qu’eux hier après-midi dans les rues de Paris: les fameux vélos Vélib avec leur tête si bizarre - un phare central en forme d’œil de cyclope et un guidon qui rappelle des cornes de bovidé. Avec plus de 22.000 locations le jour de sa mise en service, ce nouveau système de vélos en libre-service a manifestement réussi son entrée.

On se demandait quelle tête allait tirer ce matin le petit loueur de bicyclettes dont la boutique se trouve à côté du bureau. En fait, il arborait son sourire habituel et ne semblait pas le moins du monde craindre cette nouvelle concurrence. D’ailleurs,  malgré l’heure matinale, une kyrielle de touristes faisaient déjà le pied de grue devant sa vitrine.

Et pour cause: financièrement, il faut vraiment y réfléchir à deux fois avant de recourir à Vélib, tant le système de tarification est assez traître. La première demi-heure d’utilisation est gratuite et les deux demi-heures qui suivent sont relativement bon marché (respectivement 1 et 2 €)? Oui, mais après, à raison de 4€ la demi-heure, la facture grimpe très vite.

Emprunter un Vélib pour des sauts de puce cyclistes et bien veiller chaque fois à le remettre à une borne avant la demi-heure fatidique peut donc être très intéressant: on  disposera ainsi d’un vélo quasi gratuitement (seul devra être acquitté le prix de l’abonnement).

En revanche, garder la même bécane toute l’après-midi puis enchaîner la soirée avec elle – pour un plan parisien classiquement estival, genre: un déjeuner sur l’herbe au Bois suivi d’une balade pour digérer, d’une après-midi de shopping au centre-ville et d’un dîner en terrasse le soir, avec quelques tours de roue pour rentrer chez soi au lieu du sempiternel dernier métro – coûtera en gros, sans compter l’abonnement, de trente à quarante euros. Soit plus de deux fois plus que si ledit vélo avait été loué dans le circuit traditionnel...

11:05 Publié dans Dans le vent | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Paris, Transports

Commentaires

Bah, c'est un peu normal, le but est , me semble t il, de permettre une utilisation du vélo pour se déplacer de manière plus propre, non pas pour aller compter fleurette, shopping etc ... :)

Par contre, je sens qu'on va avoir encore une ribambelle de cyclistes qui ne connaissent pas les feus rouges pour aller plus vite ..... et franchement, ces cyclistes ... c'est une plaie. ca se faufille, ca grille les feux ... bref !
(et je ne parle pas des automobilistes... )

Écrit par : sylvain | 16/07/2007

A Lyon le système est en place depuis 2 ans et cet été on comptera 4000 Velo'v (Velib). ça fonctionne super bien et tout le monde s'en sert uniquement pour de petits trajets ... pour une utilisation plus intensive on s'en paye un.

Écrit par : stef | 16/07/2007

Les commentaires sont fermés.