Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/07/2007

Un danger

Dans la foulée de la note d’hier, on a croisé ce matin quelques «vélibistes»«vélistes»? «vélicyclistes»? Le néologisme n’a pas encore été formé, mais cela ne va certainement pas tarder –, quelques cyclistes parisiens néophytes donc, qui n'en menaient pas large.

C’était une petite famille de touristes, irlandais si l’on a bien reconnu leur accent. Ils arrivaient place de la Bastille côté Marais et voulaient en sortir côté Saint-Antoine. Mais se demandaient comment diable ils allaient bien pouvoir traverser sans encombre cette place à longueur de journées noire de voitures roulant à tombeaux ouverts. Après plusieurs minutes de conciliabules visiblement stressés, ils décidèrent,  penauds, de descendre de leur monture et de traverser la place par les passages pour piétons avec leurs vélos à côté d’eux.

Les voyant si prudents, on a poussé un soupir de soulagement. Les chiffres d’accidentologie pour Paris et pour les cyclistes, en effet, ne sont pas bons.

En 2006, sur 4709 tués de la route, 1346 l’ont été en ville. Parmi eux, 64 personnes ont trouvé la mort rien qu’à Paris, et 9000 y ont été blessées. Depuis 2002, la baisse du nombre de tués en ville (35,3 %) est nettement moindre qu’à la campagne (40,6%). Très exactement 181 cyclistes ont trouvé la mort sur les routes de France en 2006, contre 180 en 2005. Et en un an, le nombre de cyclistes blessés et hospitalisés a augmenté de 4,7%.

En lançant «Velib» dimanche, les autorités auraient tout de même pu/dû  rappeler ces chiffres à tous ces neo-cyclistes parisiens. Ils s’imaginent sans doute tous les plaisirs que va leur procurer la découverte de Paris à vélo. Mais sont-ils aussi conscients des dangers potentiels de cette activité dans une ville où, globalement, comme dans toutes les grandes capitales du monde, les gens roulent comme des fous?

Commentaires

mais tous les automobilistes ne sont pas des tarés et puis c'est normal qu'il y ait plus d'accidents à Paris qu'ailleurs dans la mesure où il y a bien plus de monde !
Donc halte aux craintes, tout ira bien ! À Lyon c'était exactement les mêmes peurs et puis tout va bien depuis ! longue vie aux Velib ! et foins des critiques pour une fois qu'une initiative est excellente !!!

Écrit par : stef | 17/07/2007

J'ai pu tester le Velib’ il y a quelques heures. Je suis tout à fait d'accord avec Stef. Excellente initiative. Seul bémol : le vélo c'est crevant et ça fait suer... Et comme dirait l'autre : quand je sue, je pue. Pas vraiment l'idéal avant un rendez-vous qu'il soit galant ou professionnel.
J'ajouterai également à votre critique cher Bernard "les gens roulent comme des fous", c’est vrai : y-compris et surtout les cyclistes.
Il faudrait rappeler à ces kamikazes candidats au don d'organes que les feux rouges c'est aussi pour eux. Que téléphoner en pédalant c’est classe mais un poil dangereux. Que rouler dans les pistes cyclables (certes parfois encombrées de piétons) c'est mieux que de parasiter les voies de bus ou les couloirs de circulation, surtout au prix que ça nous a coûté, à nous les parisiens.
En conclusion : très bon concept à mon avis. A améliorer en ajoutant un moteur sur la bécane pour les fainéants dans mon genre et en éduquant rapidement automobilistes et cyclistes (par le bâton s'il le faut !).

Écrit par : dixiemefosse | 18/07/2007

Oui le vélo c’est bien et ça marche à Lyon,
Sauf qu’à Lyon Ils n’ont pas mélangé Bus, Taxis & Cyclistes dans les même voies et il n'ont pas réduit les espaces ou circule les voitures pour faire place au vélo, en augmentant la pollution suite au embouteillages monstre quotidiens!!!
Bref, la question est simple:
Seriez vous prêt a laisser votre enfant rouler en vélo a Paris dans les couloirs de bus????
Non!! Delanoë est dingue et ne tient pas compte du coup en victime, en argent (2000 Euro le vélo), et en pollution !! Paris n’a jamais été aussi pollué suite a la congestion du trafique engendré pas toutes ces modification qui réduise les voies pour voiture.
Il souhaite éradiquer la voiture en dégoûtant les automobilistes !!!
Bref on est a Paris, il y a 12 millions de véhicules moteur qui y passent, ne faut-il pas être réaliste et permettre a ceux qui souhaite faire du vélo d’en faire tout en reconnaissant que l’on est pas a Disney land et qu’il ne sera pas possible de rouler tous en vélo !!!

Écrit par : Franck | 19/07/2007

En tant que piéton parisien ,je crois que je vais devenir un vrai cycliste pour pouvoir embèter piétons,motos,automobiles:rouler sur les trottoirs,agiter ma sonnette quand des pietons impudents osent se mettre sur Ma route,bruler les feux rouges ,agiter ma sonnette quand des piétons impudents osent traverser ,remonter les sens interdits,me garer n'importe où,rouler de front à deux ou trois, et tout ça en totale impunité.

Écrit par : Xavier | 19/07/2007

Il apparrait certain que l'initiative est relativement inutil... Paris dispose déjà d'un excellent réseaux de transport en commun, surtout de métro, donc personnellement, je vois pas trop l'interêt du vélo et des bus pour paris intramuros...

Et si on veux vraiment limiter la circulation dans paris, le mieux reste tout de même de faire des rue pietonne... Ce qui est tout à fait fesable à condition d'avoir un réseaux de transport en commun qui fonctionne 24h/24h. Ca sera mieux pour tout le monde.

Écrit par : Adrien | 20/07/2007

Je puis vous assurer du danger de la bicyclette. Mal voyante c'est notre terreur. Le vélo nous ne les entendons pas! Comment faire pour traverser les pistes cyclables ? C'est un stress permanent.
J'avais suggéré des grelots (ou autre pour les entendre) réponse de la mairie de Paris " un flèchage en vert vous permettra de les voir!!!" Il y a les enfants et les personnes âgées qui se trouvent dans la même situation.
Il faut ajouter le nombre incroyable de vélos sur les trotttoirs. Apprenons le civisme au français.

Écrit par : marie | 23/07/2007

Les commentaires sont fermés.