Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/07/2007

Un peu d'ordre

3399f8b5e028792d1ffe2bfd6be7fb1c.jpgParis est la capitale au monde avec le parc hôtelier le plus dense: 75.840 chambres réparties dans 1459 établissements différents, 155.000 chambres si l’on prend en compte l’ensemble de la région parisienne. Cette ville est donc particulièrement concernée par le dernier projet en date du ministre du Tourisme: remettre de l’ordre dans le système de classification des hôtels par étoiles.

Il faut dire que le système actuel est vieux de plus de 20 ans et que plus grand monde ne s’y retrouve. La France se distingue des autres pays en la matière parce que notamment les étoiles sont attribuées (par les préfets) sur des critères purement quantitatifs (nombre d’ascenseurs, superficie de la chambre, etc.) et non qualitatifs (qualité de l’accueil, etc.). Et parce que le niveau maximal est le «quatre étoiles luxe» et non le cinq étoiles ou plus, comme la plupart du temps à l’étranger.

Dès septembre, l’Hexagone adoptera un classement plus en harmonie avec ce qui se fait déjà dans le reste de l’Europe. Cela devrait satisfaire les trois quarts des clients qui disent se fier aux étoiles pour choisir leur hôtel. Reste que ce système de classification devrait n’avoir toujours qu’une valeur purement indicative et ne jamais donc garantir aux clients un niveau de prestation et de prix. C’est particulièrement vrai à Paris

L’écrasante majorité (78%) des hôtels qu’on y trouve sont labellisés deux ou trois étoiles, pour seulement une demi-douzaine de palaces (les Ritz, Crillon, Bristol, Meurice et autres George V bien connus) et 34 établissements zéro étoile (on se demande à quoi cela ressemble). Officiellement, le prix moyen d’une chambre deux étoiles à Paris est de 72,2€. Mais, dans les faits, on peut trouver une deux étoiles à partir de soixante euros tout comme on peut être amené à payer 160€.

On comprend que les touristes parfois s’y perdent un peu.

11:10 Publié dans Dans le vent | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Paris, Tourisme

Commentaires

Comme vous l'avez précisé, cher Bernard, "les étoiles sont attribuées sur des critères purement quantitatifs et non qualitatifs" ou sur des détails du style "y a-t-il un sèche-cheveux dans la salle de bain ?" "Le réceptionniste pratique-t-il l'anglais ?".
Il est donc normal que les tarifs fixés en fonction du critère de qualité (on peut l'espérer) soient très variables dans une même catégorie.
Vous m'apprenez qu'une réforme est prévue en septembre. Dommage, trop tard pour lancer mon guide avec ma propre classification...

Écrit par : Dixiemefosse | 19/07/2007

Les commentaires sont fermés.