Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2007

Une petite chanson

f1edd458f7a11d9cdc7ced1568149e80.jpgUne collègue de bureau, journaliste française un brin facétieuse, chantonne une célèbre rengaine du matin au soir, en ce moment. En voici les paroles.

Non pour se moquer ou pour dénigrer – de quel droit se le permettrait-on ? – mais pour compatir avec l’intéressée. En effet, au-delà de toute considération politique, et même si certains trouveront qu’elle l’a bien cherché, cela doit être vraiment pénible de voir ses états d’âme présumés et démêlés conjugaux putatifs ainsi étalés impudiquement dans tous les médias.

«Cécilia, ton lit est trop dur

Pourtant on y fait de beaux rêves

O Cécilia, ton vin est trop doux

Mais j'aime son goût sur tes lèvres

Cécilia, quand on a vingt ans

On a tout le temps d'être fidèle

O Cécilia, si tu ne l'es pas

Je ne t'en veux pas pour autant

Tu es belle et dans ton sixième

Quand on s'aime c'est le septième ciel

Et tant pis si quelques fois

Les fleurs que tu reçois sont d'un autre que moi

Cécilia, ton lit est trop dur

Pourtant on y fait de beaux rêves

O Cécilia, ton vin est trop doux

Mais j'aime son goût sur tes lèvres

Tu es belle, tu as vingt ans

Et tu m'aimes pour passer le temps

Et le temps passe et la saison

Viendra où j'aurai seul la clé de ta maison

Cécilia, ton lit est trop dur

Pourtant on y fait de beaux rêves

O Cécilia, ton vin est trop doux

Mais j'aime son goût sur tes lèvres »

(«Cécilia», Joe Dassin)

Les commentaires sont fermés.