Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/01/2008

Une tradition

 

8b5a8892fba00a0bc4ad4890a8832ab1.jpgAutant, à son arrivée à l’Elysée, Nicolas Sarkozy avait bouleversé le rituel empesé des cérémonies d’investiture, en mettant notamment en scène sa famille recomposée, autant le Président, lundi soir, a déçu tous ceux qui s’attendaient à ce qu’il dépoussière la tradition des vœux télévisés aux Français, instituée par Charles de Gaulle. En l’espèce, le chef de l’Etat s’est bien gardé de toute rupture. Il faut dire que le dernier avant lui qui s’y était essayé (Valéry Giscard d’Estaing, en apparaissant au coin du feu avec son épouse) ne s’était pas peu ridiculisé.

Sur la forme, les seules innovations de la prestation présidentielle (ici) ont été sa traduction simultanée en langue des signes – mais c’est tellement basique qu’on s’étonne qu’aucun Président français n’y ait jamais pensé –  et sa diffusion en direct. La réalisation des voeux, confiée à un pro de France Télévisions, n’a pas évité quelques bizarreries. Ainsi, ce plan initial pas assez rapidement serré, qui, du coup, a permis d’apercevoir des mains présidentielles passablement agitées. Ou l’incrustation, en haut à gauche de l’écran, de la mention «En direct de l’Elysée» dans une typographie d’un autre âge.

Sur le fond,  Nicolas Sarkozy n’a rien annoncé de neuf. On a eu droit à la reprise de slogans de campagne («Ce que j’ai dit, je le ferai», «Je ne vous tromperai pas, je ne vous trahirai pas», etc.), à la défense et à l’illustration de son bilan, certes agrémentées d’une touche de modestie inhabituelle («J’ai pu commettre des erreurs»), ainsi qu’à l’annonce, après les «réformes de gestion», de «réformes de civilisation» à venir.

A cet égard, on n’est pas sûr que le recours à ce dernier terme était totalement adéquat, depuis que l’administration Bush l’a si lourdement connoté avec sa théorie sur la «guerre des civilisations». De même, on s’est étonné hier soir, en regardant le Président, qu’à nul moment le nom de l’otage franco-colombienne Ingrid Betancourt n’ait été cité. Alors pourtant que ces vœux n’ont pas dérogé au traditionnel couplet compassionnel sur les Français qui souffrent au moment où tout le pays fait la fête. Alors aussi que l’hôte de l’Elysée avait récemment assuré qu’il pensait tous les jours à la captive de la jungle. Cet oubli, pour le coup, était un peu curieux.

 

e2694cf6011a69b58353d7be5d6fd957.jpgPS : Sinon, les Français ont plutôt raisonnablement fait la fête: aux dernières nouvelles, pas de drame majeur à déplorer hier soir et un nombre de voitures brûlées dans le pays (372) en baisse (-6%) par rapport à la nuit du 31 décembre 2006. Mais à Paris, l’interdiction habituelle, par la préfecture de police, de l’usage des «artifices de divertissement» n’a évidemment pas le moins du monde été respectée. En même temps, si pétards et autres fusées ne peuvent être utilisés le soir de la Saint-Sylvestre, on ne voit pas trop quand ils pourraient l’être…

Commentaires

Ne cherchez plus: réforme de civilisation et renaissance, c'est pas du Georges Bush mais de l'Edgar Morin, grand philosophe socialiste, dixit le nègre de Nicolas le Grand lui-même.
Encore un grand coup de bluff d'ouverture, donc!
L'Edgar en question a écrit par exemple:
"Un amour qui dure est un amour re-naissant sans cesse, qui retrouve continûment l'enamoramento. Il faut pour maintenir un acquis, sans cesse le régénérer. Pour chacun et pour tous, pour soi même et pour autrui, dans l'amour, l'amitié, l'avancée en âge, il faut la régénération permanente. " Qui n'est pas en train de naître est en train de mourir " chante Bob Dylan. C'est une des plus importantes leçons que je tire de 32 ans de travail et d'effort pour La Méthode."" Ladite Méthode étant l'oeuvre de la vie de ce nouveau Descartes...
Discours d'amoureux transi, en quelque sorte..!
Voir détails sur cette oeuvre gigantesque sur: http://edgarmorin.sescsp.org.br/default.asp#
Mais Nicolas a un autre nègre: un dominicain qui lui a inspiré (auteur pneumatique!) des discours étonnants et peu relayés, ces derniers jours au Vatican.Voir:http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/01/dans-le-prochai.html
Le petit retraitant fraîchement émoulu chanoine du Latran, s'adressant à divers ministres du strict droit divin, s'est fendu
d'un "sachez que nous avons au moins une chose en commun, c’est la vocation. On n’est pas prêtre à moitié on l’est dans toutes les dimensions de sa vie, croyez bien qu’on n’est pas Président de la République à moitié, je comprends les sacrifices que vous faites pour répondre à votre vocation parce que moi même, je sais ce que j’ai fait pour réaliser la mienne". Fabuleux! Et lire le reste, svp!
Va même remplir les séminaires et renvoyer des missionnaires en Afrique!A moins qu'il ne pense au Couronnement, en fait, en se rasant!
A côté de Carla, lui faudra un petit banc!
Heureusement, en Belgique, on est pas concordataires! On ne risque pas ce mirifique retour en arrière!!!!

Écrit par : alphonse | 02/01/2008

Les commentaires sont fermés.