Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/01/2008

Une acceptation

07ec4a5baabe61d885cfa6b66b707cb5.jpgUn peu de journalisme de terrain (on n’irait pas jusqu’à qualifier cela de journalisme d’investigation… ;-), pour bien commencer l’année. Ce mercredi est la première journée où les sanctions effectivement s’appliquent pour la fameuse nouvelle législation anti-tabac entrée officiellement en vigueur le 31 décembre à minuit, qui bannit la cigarette de tous les lieux publics y compris des cafés, restaurants et discothèques.  Comment cette législation est-elle appliquée dans notre cher onzième arrondissement? Ce matin, avant d’aller au boulot, on a fait le tour des bistrots du quartier.

 

A l’«Italian Style Café», rue Amelot, les rares fumeurs grelottaient en terrasse. Au bar-tabac «La Favorite», rue Saint-Sébastien, tous les cendriers avaient disparu mais les clients quasiment aussi: il y avait beaucoup moins de monde que d’habitude, sans que l’on sache si c’était dû à la nouvelle loi ou aux congés. Au bout de la même rue, au «Havane», les injures sexistes à l’encontre de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot volaient bas. «Font chier, tout de même!», entendait-on 100 mètres plus loin, devant le «Bataclan Café», boulevard Voltaire, de la bouche d’une Parisienne en train d’allumer sa clope dehors après avoir descendu en vitesse son petit noir au comptoir. A deux pas, au bar PMU «Le Flash», on n’y croyait pas ses yeux. D’habitude, l’atmosphère y était tellement enfumée qu’il fallait y entrer en apnée. Ce matin, on y respirait divinement bien.

03c7be6a65fb5b10e99c1184c235add0.jpgMême sans enthousiasme donc, la nouvelle réglementation a l’air d’être plutôt bien respectée. Il faut dire que le montant des amendes sanctionnant les contrevenants est particulièrement dissuasif. Reste à trouver une solution pour que les trottoirs de France ne se transforment pas en gigantesque cendrier. On entendait à la radio ce matin que la ville de Paris songeait à un nouveau modèle de poubelle, les gens hésitant actuellement à y jeter leur mégot à peine éteint, de peur d’y mettre le feu. Ladite future nouvelle poubelle serait munie d’un cerclage d’acier qui permettrait d’éteindre efficacement sa cigarette avant de la jeter.

PS: Parlant de trottoirs, vu le nombre impressionnant de poubelles à verre qui, ce matin, débordent d’innombrables cadavres de bouteilles de champagne, les Parisiens ont bu plus que de raison, lundi soir…

Commentaires

En entrant dans mon bar tabac habituel bd voltaire pour acheter mes clopes, une odeur de café remplaçait la délicieuse odeur de tabac habituelle. Va falloir s'habituer, c'est bon pour la santé je n'en doute pas, c'est triste pour l'ambiance :(

Écrit par : Vincent | 02/01/2008

Ah bon, ça contribuait à l'ambiance, l'odeur de tabac qui fait piquer les yeux et oblige à vite passer au pressing ;)

Écrit par : Catherine | 02/01/2008

Je ne vois pas en quoi l'ambiance n'existe plus sans la clope ...
Je suis ex fumeur mais je pense que les établissements auraient du avoir le choix : fumeur ou pas.

A voir dans quelques mois comment cela aura muté

Écrit par : sylvain | 02/01/2008

Ben c'est juste que j'aimais bien cette ambiance de bistrots enfumés, et fumer ma clope au zinc en buvant mon café, ça n'existera plus. Pour de bonnes raisons sans doute, mais moi je regrette ça, mais tant pis, on s'habituera à autre chose, on recréera une autre ambiance.

Écrit par : Vincent | 02/01/2008

Les commentaires sont fermés.