Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/04/2008

Une couronne

L’info n’a fait que quelques lignes dans l’un ou l’autre journal du week-end. Même pas une brève. Une «puce», comme on dit à «La Libre». Le bidonville qui, depuis six mois, existait à la porte d’Aubervilliers, vient de disparaître. Les quelque 300 Roms roumains et leurs enfants qui campaient dans des cabanes de fortune en bordure de périphérique ont déguerpi. Comme le leur avait ordonné récemment le tribunal de grande instance de Paris. Celui-ci avait été saisi par la mairie, qui voulait récupérer les terrains municipaux squattés par le campement.

Quelques habitants du bidonville sont désormais hébergés dans des hôtels de transit, et leurs enfants scolarisés. D’autres sont rentrés en Roumanie, dans le cadre des programmes d’aide au retour humanitaire. La plupart ont déménagé on ne sait trop où: sur des friches, bretelles d’autoroutes ou autres bandes improbables de terrain boueux d’où on les chassera sans doute dans quelques mois.

Les associations estiment que quelque 2500 Roms vivent dans la plus grande précarité en région parisienne. A longueur d’années et depuis d’innombrables années, les bidonvilles de Roms font inlassablement le tour du périphérique. Squattent le moindre de ses soubassements à l'abri du froid et du vent ou hauteurs vaguement arborées. Font l’objet de l’un ou l’autre rapide reportage télé. Puis finissent toujours par être délogés, avant d’aussi fréquemment se réinstaller ailleurs. Et ainsi de suite. Comme une couronne d’épines, de crasse et de honte qui coiffe Paris. Et s’est enracinée dans le paysage urbain.

Commentaires

superbe article. On enquête de notre côté sur ceux qui vivent dans les bois. tous ces réfugiés-naufragés, dont beaucoup sont français aussi, sont-ils la périphérie ou le coeur (malade ?) de notre société ?

Écrit par : Nicolas Voisin | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.