Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/06/2008

Un masque?

C’est de plus en plus tendance en ce moment dans les rues de Paris. C’est visiblement le dernier accessoire à la mode parmi les cyclistes. Hier soir encore, dans les heures de pointe, on en a croisé plusieurs qui arboraient cela. Un masque pour se protéger de la pollution atmosphérique et automobile. Un petit masque blanc qui rappelle un peu l’hôpital, en tissu ou en carton léger, accroché avec deux cordons passant derrières les oreilles.

 

Jusqu’à il y a peu, c’était assez rare de croiser des cyclistes masqués dans les rues de Paris, A présent, c’est devenu très fréquent. Jusqu’à hier, on se demandait si ces cyclistes flippés et/ou délicats des bronches n’exagéraient tout de même pas un peu. Ou s’il n’y avait pas un peu de frime là-dessous. Non pas qu’on prenne pour argent comptant les discours lénifiants de Bertrand Delanoë selon lesquels l’air est merveilleusement respirable à Paris. Mais tout de même, hormis à certains endroits et à certains moments précis de la journée, le niveau général de pollution de cette ville justifie-t-il un accoutrement aussi dramatisant?

 

La réponse est oui. C’est en tout cas ce qu’on s’est dit à la lecture du communiqué alarmant diffusé hier par l’Institut de veille sanitaire, et bizarrement complètement passé inaperçu.

 

En effet, cet organisme officiel a établi pour la première fois en France l’existence d’un lien épidémiologique indéniable entre le niveau de particules présent dans l’air ambiant et le risque de mortalité induit pour les gens qui respirent cette atmosphère. La grande étude qu’il a menée pendant quatre ans auprès de 11 millions d’habitants de neuf villes de l’Hexagone, dont Paris, «confirme que pour les niveaux de pollution atmosphérique couramment rencontrés en milieu urbain, la qualité de l’air présente une menace pour la santé des populations».

 

Evidemment, on pouvait déjà s’en douter. Mais maintenant, c’est clair et scientifiquement attesté. Ce sont les cyclistes masqués depuis des années, malgré tant de regards narquois des passants, qui doivent jubiler.

Commentaires

Franchement, je doute que ca serve à quelques choses le bout de tissu...

Écrit par : sylvain | 20/06/2008

Oui, mais le masque protège-t-il efficacement de l'inhalation des particules nocives ?

Écrit par : Crumble | 20/06/2008

oui mais...franchement....les gars...essayez, d'abord, de faire du vélo...et pendant une heure avec un masque dans les rues de Paris, ou d'ailleurs. Puis, regardez votre masque, sur les deux faces...

Écrit par : alphonse | 24/06/2008

Les commentaires sont fermés.