Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/10/2008

Un nouveau venu

velopresse.jpgCes jours-ci, les Etats généraux de la presse écrite évoquent les problèmes de distribution rencontrés par les journaux. On parlait l’autre jour (ici) de la nécessité pour la presse écrite, en France comme ailleurs, de ne pas rester retranchée dans les kiosques, mais au contraire d’aller au devant de nouveaux publics, de descendre sur le terrain pour arracher de nouveaux marchés avec les dents, de créer de nouvelles habitudes d’achat, etc. Et bien, à Paris, en la matière, les initiatives se succèdent.

  

Ainsi, il y a un bon mois, les vendeurs de journaux à la criée avaient fait leur réapparition dans le réseau du métro. Ce dimanche, ce sont carrément des kiosques ambulants qu’on a pu voir dans les rues de la capitale. L’initiative émane des Messageries de la presse. Elle vise à pallier la fermeture de nombreux points de vente de presse traditionnels le dimanche – pas de chance: juste le jour où les gens ont un peu le temps de lire.

  

Les «vélopresse», comme les Messageries les ont baptisés, sont des triporteurs qui, le dimanche, proposent à la vente une sélection d’une trentaine de titres de presse quotidienne nationale, magazine et étrangère. Tous ces prochains dimanches jusqu’à début décembre, on trouvera ces kiosques ambulants sur les huit grands marchés parisiens (les marchés couverts Saint-Germain, Saint-Martin, Saint-Quentin, etc.) ainsi que dans les grands lieux touristiques et/ou très fréquentés par les Parisiens en fin de week-end (le Trocadéro, les Tuileries, le Jardin d’Acclimatation, etc.). Leur offre sera adaptée en fonction de la clientèle potentielle. Ainsi, les triporteurs officiant près de la tour Eiffel seront particulièrement garnis en presse étrangère, alors que ceux basés au Jardin d’Acclimation auront un assortiment de titres destinés aux enfants.

 

Trouver un kiosque ouvert le dimanche à Paris, y compris en plein centre-ville, peut parfois être galère, a fortiori si vous avez fait la grasse matinée, de nombreux points de vente fermant après le rush des acheteurs matinaux des journaux dominicaux. Dès lors, les triporteurs des NMPP devraient se tailler un franc succès. Ce fut d’ailleurs déjà le cas, paraît-il, lorsqu’ils furent expérimentés pour la première fois cet été, à «Paris Plage» ainsi que dans une trentaine de stations balnéaires.

11:03 Publié dans Dans le vent | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, médias, presse

Les commentaires sont fermés.