Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/12/2008

Un dispositif

Si vous êtes Parisiens et si, ce mercredi, vous avez prévu de faire du shopping sur les grands boulevards, attendez-vous à devoir subir davantage de contrôles qu’à l’accoutumée. En effet, depuis l’alerte terroriste d’hier midi au «Printemps», boulevard Haussmann, tous les grands magasins de la capitale ont discrètement mais considérablement renforcé leurs mesures de sécurité. Ainsi, le nombre de vigiles a été augmenté. Et, à partir de ce matin, ils auront notamment pour mission de contrôler les sacs des clients aux entrées.

 

Ce matin également, les plus hauts responsables de la police, de la gendarmerie, de la sécurité dans les aéroports et dans les transports ont été convoqués au ministère de l’Intérieur pour plancher sur un renforcement des mesures de vigilance et de sécurité concernant non plus cette fois les espaces privés, comme les grands magasins, mais la voie publique. Dès hier après-midi, cinq unités mobiles, soit un demi-millier d’hommes, ont été déployées en urgence pour sécuriser davantage les zones commerciales à Paris et en province.

 

Ces renforts décidés aujourd’hui complèteront le dispositif déjà déployé dans le cadre du plan «Vigipirate», qui est actuellement à l'échelon rouge. Dans la capitale, ils viendront également s’ajouter à l’arsenal renforcé de sécurité mis en place pour les fêtes par la préfecture de police. Ce dispositif, qui sera maintenu jusqu’au 18 janvier, est déjà en soi impressionnant. Il mobilise plus de 1500 policiers supplémentaires. Ces patrouilles, pédestres ou motorisées, sont notamment affectées à la sécurisation des grandes zones commerciales de la Ville lumière (Forum des Halles, Haussmann, Montparnasse, etc.) et des quartiers touristiques emblématiques (Champs-Elysées, Tuileries, Vendôme, etc.).

 

Pendant un mois, dès lors, dans le centre de Paris, la couleur dominante sera à nouveau, et plus que jamais, le bleu marine, voire le kaki. L’hiver dernier, pendant la période des fêtes de fin d’année, un maillage policier d’envergure similaire avait débouché sur quelque 52.000 contrôles d’identité, dont 1700 avaient donné lieu à des interpellations. Les autorités s’étaient alors félicitées du succès de ce dispositif, invoquant une baisse de 9% de la délinquance dans la capitale pendant cette période des fêtes de fin d’année.

Commentaires

J'ai eu le malheur hier soir d'aller faire les magasins (les Halles)... et d'avoir un sac avec du matériel informatique et donc plein de câbles dedans...

A la fin, quand on me demandait d'ouvrir , je répondais : j'ai pas de bombes, j'ai tout posé hier....

Vraiment n'importe quoi... A chaque attentat, c'était des kamikazes qui au moindre contrôle se ferait sauter sous le nez des vigiles et avec la cohue des gens derrière...

Écrit par : sylvain | 17/12/2008

...sans parler de la difficulté de stationner les véhicules piégés

Écrit par : thco | 18/12/2008

Les commentaires sont fermés.