Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/02/2009

Une crise?

Le bureau très vide, déserté par la plupart des collègues journalistes, partis au ski. Les rues très calmes – c’était frappant ce matin dans le onzième arrondissement; on se serait presque cru un dimanche. Pas mal de magasins qui ont baissé leur rideau métallique. Les métros où, même sur les lignes habituellement les plus saturées, en pleine heure de pointe, on trouve encore des places assises. Les passages piétons où l’on peut presque traverser sans même avoir trop regardé à gauche et à droite, tant il y a peu de trafic. Paris, depuis vendredi soir, tourne au ralenti. La capitale française, en effet, est entrée en période de vacances scolaires.

 

On s’était posé la question avant-hier, en voyant la cohue dans les grandes gares parisiennes et tous ces trains pris d’assaut par des armées rieuses de vacanciers: est-ce vraiment la crise pour tout le monde? Les Français ont beau se plaindre depuis des semaines de leur pouvoir d’achat, ils ont beau confier depuis des mois aux sondeurs leur moral historiquement bas, nombre d’entre-eux, manifestement, n'ont pas voulu cette fois encore faire une croix sur leurs sacrosaintes vacances de février. Quitte, sur place, à se serrer un peu la ceinture – d’où le succès des stations de sport d’hiver «low cost».

 

L’image internationale de la France, au demeurant, résiste elle aussi très bien à la crise. Témoin, cette étude qui vient de sortir, établissant un classement de la qualité de vie dans le monde en 2008. L’Hexagone y occupe la pole position, devant la Suisse, les Etats-Unis et le Luxembourg. C’est notamment la qualité de l’offre culturelle et de loisirs dans ce pays qui lui assure sa prééminence, ainsi que son système de santé et l’état des libertés. La Belgique, à la douzième position, ne fait pas mal non plus. Dans le bas du classement: l’Irak, la Somalie et l’Afghanistan. Vu de ces pays, évidemment, cette fameuse crise dont on parle tant en France paraît très relative.

Les commentaires sont fermés.