Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/03/2009

Une chaleur

marx.jpgChaud, chaud, dans notre quartier Bastille ce matin. Chaud, au propre: déjà 15 degrés, un soleil sublime et un indéniable air de printemps à Paris aujourd’hui encore. Chaud, au figuré surtout. Parce que ce quartier va à nouveau vivre une journée enfiévrée, en ce jeudi de grève générale et de manifestations. «Ca arrive», espérait d’ailleurs un pochoir aperçu sur la chaussée ce matin. Le «ça» dont question devant être le grand soir révolutionnaire, le visage représenté devant être celui de Karl Marx (si on l’a bien reconnu), la famille politique des auteurs de ce graffiti anonyme ne fait guère de doutes: à l’extrême gauche toutes. Rien d’étonnant dans ce onzième arrondissement jadis très populaire puis devenu très bobo et où, à chaque élection, les camarades du facteur trotskiste Olivier Besancenot ne font pas de mauvais résultats.

 

Pour couvrir journalistiquement les manifs parisiennes du jour, en tout cas, on n’aura aucune difficulté de transports. En effet, le bureau parisien de «La Libre» (boulevard Richard Lenoir) est impeccablement situé le long de l’axe Bastille-République: depuis des lustres le lieu de prédilection des manifestants parisiens. Ce jeudi, au demeurant, on aura l’embarras du choix puisque, devant l’affluence attendue, la préfecture de police a prévu un itinéraire-bis de manifestation qui empruntera notre bon vieux boulevard Voltaire, lui aussi tout proche.

 

Cela dit, le fait que les autorités envisagent pour les manifestants un itinénaire de délestage (oui, comme Bison Futé avec les bouchons estivaux) est très rare. Et dit bien l’effervescence régnant dans le quartier. Ainsi, la dernière fois que cette formule du double itinéraire de manif avait été appliquée dans le coin par les autorités, c’était en mai 2002: pour les manifestations historiquement énormes contre Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle.

 

Dès 10 heures ce matin déjà, sur les boulevards de notre quartier Bastille, les manifestants s’accumulaient, préparant leurs caliquots, achevant leurs banderoles, répétant leurs slogans. Dès 20h30 hier soir, sur les mêmes boulevards, on a vu les petites mains de la préfecture de police appliquer sans ménagement les interdictions de stationnement, verbaliser allègrement automobilistes et scooters mal garés.

 

taganarchieensarkozie.jpgLa foule attendue cet après-midi dans le quartier est telle que les derniers manifestants ne devraient pas arriver avant 21 heures à la place de la Nation, autre point névralgique du onzière arrondissement. Probablement y aura-t-il à cet endroit, comme chaque fois, des incidents et de la casse. Le quartier, d’ailleurs, est habitué aux manifestations houleuses. En mai 2007 déjà, après l’élection de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, Bastille et ses environs avaient connu plusieurs nuits assez chaudes (relire ici ou ). Puisqu’on parlait de graffiti, à l’époque, un tag avait été beaucoup vu à Bastille et dans ses environs: «Anarchie en Sarkozie». Deux ans plus tard, a fortiori si cela tourne mal ce soir, on serait à peine étonné de voir refleurir demain des messages du même acabit sur les murs de notre quartier.

Commentaires

Shalom aleykhum,
C'est certainement hors sujet mais...
ILS ONT BESOIN D'UN SACRE COUP DE MAIN !
Peux tu diffuser cette info. Tu peux trouver d'amples informations sur notre blog

Communiqué:
ISRAEL'S jeunes objecteurs de conscience.
Le Shministim israéliennes sont des élèves du secondaire qui ont été emprisonnés pour avoir refusé de servir dans une armée qui occupe les territoires palestiniens. 18 décembre marque la date de lancement d'une campagne mondiale visant à les libérer de prison. Rejoignez plus de 20.000 personnes, y compris des objecteurs de conscience américains, Ronnie Gilbert, Adrienne Rich, Robert Meeropol, Adam Hochschild, Rabbi Lynn Gottlieb, Howard Zinn, Real Mazali, Debra Chasnoff, Ed Asner et Aurora Levins-Morales et montrer votre soutien en communiquant avec le ministre israélien de la défense en utilisant le formulaire ci-dessous. 40000 LETTRES ET COMPTAGE ! Merci d'avance

Écrit par : rachid | 28/03/2009

Les commentaires sont fermés.