Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/08/2009

Une saison

toureiffel.jpgLes vacances étant définitivement terminées, puisque c’est la rentrée pour tout le monde cette semaine, il est peut-être temps de faire le point sur l’été à Paris, d’un point de vue touristique. Un secteur qui a une importance économique énorme, dans une ville qui accueille 27 millions de touristes chaque année et où un habitant sur dix travaille dans ce domaine d'activité ou grâce à lui. Alors, en gros: on aurait pu craindre bien pire, mais, pour autant, ce n’est tout de même pas terrible. Le même bilan vaut d’ailleurs pour la saison touristique à l’échelle du pays dans son ensemble.

 

Ainsi, en juillet à Paris, on a enregistré une baisse de fréquentation de 3%. En août, elle a été de 4%. Ce à quoi il faut ajouter la baisse de 8% déjà constatée dans la capitale lors des six premiers mois de l’année. Ce moindre afflux de touristes touche aussi bien les hôtels que les grands sites: Le Louvre, la tour Eiffel, etc. Les touristes provenant de deux pays en particulier ont manqué cet été dans la Ville lumière: les Japonais (malgré un taux de change très favorable du yen par rapport à l’euro) et les Britanniques (touchés par la chute de la livre sterling). La fréquentation de ces deux nationalités a chuté de 25%. De mauvais chiffres aussi pour les touristes espagnols et italiens. Les Américains, en revanche, qui avaient eu tendance à bouder Paris ces derniers temps, semblent y revenir progressivement.

 

Ce qui limite les dégâts pour l’économie parisienne, c’est que cette chute de fréquentation des touristes étrangers a été en partie compensée, cet été, par l’afflux, plus important que d’habitude, des touristes français. Autre motif de satisfaction: dans la capitale cet été, les palaces au moins ont tiré leur épingle du jeu. Du Ritz au George V en passant par le Meurice ou le Bristol, les hôtels de très grand luxe ont affiché un taux d’occupation très honorable de 85%.

 

Notons aussi qu’à l’autre extrémité de l’offre d’hébergement, le camping de Paris, lui non plus, n’a pas désempli…

Les commentaires sont fermés.