Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2009

Une flambée

Loin des envolées artistiques d’hier, revenons aujourd’hui à des réalités sonnantes et très trébuchantes. Ce jeudi, nombre de Parisiens vont assurément faire la grimace. Et maudire leur maire, le socialiste Bertrand Delanoë. Ce 15 octobre, en effet, c’est le date limite de paiement pour les taxes foncières, dont les avis d’imposition sont arrivés ces dernières semaines dans les boîtes aux lettres des habitants de la capitale. Or, cette année, le montant de la douloureuse s’est littéralement envolé. C’est même du jamais vu.

 

Un chiffre rapide valant sans doute mieux qu’un grand discours, parlons cash. L’an dernier, pour notre appart du onzième arrondissement, on avait payé 148€ de taxes foncières. Cette année, la facture est carrément passée à 364€. Et ce sera rebelote à la mi-novembre, quand, comme tous les Parisiens, on devra payer la taxe d’habitation cette fois. L’an dernier, on avait payé 137€. Cette année, comme nous l’a appris l’avis d’imposition reçu hier, ce sera carrément 368€. Précisons que, d’une année sur l’autre, on n’a bien entendu pas accru la surface dudit logement.

 

On a toujours été mal à l’aise vis-à-vis de tous ces discours politiques qui, à longueur de journées, accablent la pression fiscale. Quand on vit dans un pays comme la France, où un habitant sur deux n’est pas assujetti à l’impôt sur le revenu parce qu’il n’en a pas les moyens, sans doute est-il malvenu de se plaindre de la pression fiscale qu’on subit, tout simplement parce que celle-ci traduit le fait qu’on gagne correctement sa vie. Ce qui, dans des villes comme Paris, est un privilège vu la misère qui y règne. N’empêche, ici tout de même, on a été assez estomaqué en constatant le passage carrément du simple au double du montant de nos deux petites factures de contribuable parisien de base.

 

A sa décharge, Bertrand Delanoë avait été clair. Avant les dernières élections municipales de 2008, qu’il avait remportées haut la main, le maire avait prévenu les Parisiens qu’il augmenterait les impôts locaux. On avait le souvenir de l’avoir entendu préciser, à l’époque, que cette augmentation serait «raisonnable»? Comme quoi, tout sans doute est relatif. La ville considère n’avoir pas d’autre choix que de faire flamber les impôts locaux. Car elle doit à tout prix compenser l’impact, très négatif pour ses finances, du tassement du marché immobilier parisien. Tassement qui, mécaniquement, a fait dégringoler le montant des taxes qu’elle perçoit à chaque transaction immobilière.

 

A présent, l’Hôtel de Ville essaie de faire avaler par les Parisiens la pilule de cette explosion fiscale en leur apprenant que, malgré tout, leurs montants d’imposition restent «largement inférieurs aux autres grandes villes françaises». Bertrand Delanoë le répétait l’autre jour encore, dans le dernier numéro de la gazette municipale: «Paris est de loin la grande ville la moins imposée de France, et cela ne changera pas». En même temps, comme Paris est aussi la ville de France où le coût de la vie au quotidien est le plus cher, il n’est pas sûr que, l'un dans l'autre, ce dernier argument soit très recevable.

Commentaires

Pour un banlieusard ces sommes semblent bien modiques ! Outre que l'on ne donne pas la superficie de l'appartement parisien, sachez pour votre information que j'ai la chance de ne voir mes impots locaux n'augmenter que de 5% chez DevedjianLand dans les Hauts-de-Seine, à ceci près que l'ensemble se situe à 2000 € pour un trois pièces de 60 m² affublé d'un box privatif...

Écrit par : CP | 15/10/2009

148 + 368 !! Je serai bien heureux de payer cela !
De mon coté, grande banlieue parisienne dans une ville de 20 000 habitants, c'est quasiment 1100 euros (606 et 488) pour un appart de 40 m²...

(Note BDL: Donc, bon, on ne l'a peut-être pas écrit assez clairement: c'est 364+368. Mais peu importe finalement: ce dont on s'étonnait, ce n'était pas du montant global de ces taxes mais de leur augmentation d'une année sur l'autre, qu'on trouvait assez faramineuse. Mais, bien sûr, tout est relatif)

Écrit par : sylvain (+ note BDL) | 16/10/2009

Si c'est de l'augmentation qu'il est question, elle existe partout... Je crois que la palme revient à Wissou pour 60% de plus cette année...

Écrit par : sylvain | 16/10/2009

Les commentaires sont fermés.