Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/05/2010

Un bien mauvais départ

Il était annoncé comme le chantier urbanistique de la décennie à Paris: au minimum quatre années de travaux colossaux et un budget d'au bas mot 760 millions d’euros. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il commence bien mal, ce chantier. On veut parler du projet de rénovation du Forum des Halles et de ses alentours. Début de cette semaine, la mairie n'a eu d'autre choix que de décider de suspendre tous les travaux liés à la première phase du chantier, à savoir au réaménagement du vaste jardin des Halles jouxtant le méga-centre commercial. Mercredi dernier, en effet, le tribunal administratif avait, en référé, ordonné l'interruption de l'exécution du permis de démolir du jardin actuel. Selon lui, un «doute sérieux» pèse sur la légalité de l'autorisation municipale d'abattre notamment, dès le mois de juin, les quelque 300 arbres figurant dans l'actuel jardin Lalanne, l'enclos de verdure de 3000 m2 situé dans l'espace vert des Halles.

 

L'action en justice avait été lancée par un comité de riverains furieux contre «l'absurdité» écologique et urbanistique de ce volet du projet municipal. Ces habitants sont évidemment ravis, qui voyaient dans ce dossier une «accumulation d’erreurs, d’incurie, d’incompétence et de manque d’écoute». La droite parisienne elle aussi applaudit à cette «première victoire» remportée contre «le massacre du jardin des Halles». La Ville conteste le fond du jugement du tribunal. Et assure que, malgré ce bien mauvais départ,  ce projet gigantesque, au final, «ne sera pas retardé». En attendant, les riverains, gonflés à bloc par cette victoire juridique, préparent une grande manifestation sur place samedi après-midi.

 

Dans le quartier, on n'a pas fini d'entendre parler de ce dossier. Et, vu la manière chaotique dont il a débuté, on ne peut même plus être trop sûr que ce méga-projet urbanistique ne va pas finir par tourner au calvaire politique pour le maire de Paris, Bertrand Delanoë.

Commentaires

L'Association Accomplir a gagné un recours au Tribunal Administratif le 12 mai. Ce recours en référé suspend les travaux de démolition du jardin "Au nom du peuple français". Le Maire de Paris a bafoué la justice de la République en laissant le chantier de démolition continuer. Il a fallu que nous fassions un constat d'huissier et que nous préparions un nouveau recours pour que les travaux s'arrêtent enfin. Sidérant!
Les 343 arbres du Jardin des Halles sont sous le coup d'une menace d'abattage. l'Association Accomplir organise une manifestation samedi 22 mai de 15h00 à 16h30, place René Cassin, devant Saint-Eustache pour sauver ces arbres. Les enfants peindront une banderole représentant les 343 arbres. Peinture et chansons au programme. Tous les détails sur le site de l'Association Accomplir.
Gilles Pourbaix
Président de l'Association Accomplir

Écrit par : Gilles Pourbaix | 19/05/2010

Honte à ceux qui refusent le changement !
Se battre pour des arbres alors qu'il est prévu dans le projet de les remplacer en totalité ! C'est consternant !

Écrit par : stef | 20/05/2010

Les arbres ne sont pas du mobilier dont on change toutes les quelques années ! A trente ans, ils commencent à avoir fière allure, et c'est le moment qu'on choisit pour les couper ! Vous imaginez à quoi ressembleront les arbres qu'on va planter à la place ? Il faudra au moins 15 ans pour qu'ils fassent un peu d'ombre. Nous aurions cependant éventuellement accepté qu'on coupe certains arbres si le projet qu'on nous propose avait un véritable intérêt. Mais c'est un projet stupide, destiné uniquement à faire gagner de l'argent à l'architecte, qui a été privé de la réalisation de son "Carreau" en 2004. A titre de compensation, on l'a autorisé à tout massacrer à loisir, et notamment à démolir 20.000 m2 de sous-sols techniques, et pour cela à couper les 343 arbres qui poussent au-dessus. Résultat : 85 millions d'euros juste pour faire un jardin plat constitué essentiellement d'une grande pelouse, avec un talus et une bordure d'arbres pour cacher st Eustache au lieu de la mettre en valeur ! De plus, la Ville vient de se rendre compte que ce jardin plat était tout simplement irréalisable, car une partie des sous-sols techniques ne peuvent pas être démolis, pour raison de sécurité. Alors prenons la seule décision raisonnable : l'abandon de ce projet ruineux et scandaleux. Tous à la manif demain après-midi à 15h pour sauver les arbres du Jardin des Halles ! Elisabeth Bourguinat, association Accomplir

Écrit par : Bourguinat Elisabeth | 21/05/2010

Les commentaires sont fermés.