Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/07/2010

Un mauvais bilan

métroausterlitz.jpgJuste avant de partir en week-end, on parlait dans ce blog de la chaleur insupportable qui règne dans les rames de certaines lignes du métro de Paris. Un autre problème qui, lui, touche le réseau de la RATP dans son ensemble est celui de la régularité – de l'irrégularité, plutôt – généralisée des trains. Un bilan dressé et rendu public à la fin de la semaine dernière par l'autorité organisatrice des transports en région parisienne a une nouvelle fois mis en lumière ce fléau bien connu des 10,5 millions de clients quotidiens de la RATP. Selon ce rapport, en effet, en 2009, seules... 3 des 14 lignes de métro de la capitale ont rempli leur objectif en ce qui concerne la régularité du trafic.

La championne toutes catégories de la régularité est, sans surprise, la ligne 14 (Grande Bibliothèque-Madeleine). Sans surprise, car il s'agit de la seule ligne du réseau qui est automatisée et qui bénéficie sur tout son parcours de portes palières sur les quais, qui empêchent les accidents et donc assurent la régularité du trafic. Sans surprise non plus, la ligne la moins performante est la satanée ligne 13 (Asnières/Saint-Denis-Châtillon Montrouge), qui est depuis des années notoirement sursaturée et dans un état pitoyable. Juste derrière elle, et faisant à peine mieux, la 1 (La Défense-Château de Vincennes): la ligne la mieux connue des touristes et la plus fréquentée de Paris (750.000 voyageurs par jour). On ne s'étonnera donc guère que, sur ces deux lignes, la RATP est en train d'aménager le plus possible de portes palières, a fortiori aux stations les plus fréquentées.

Les lignes 2, 5,7 et 12 figurent parmi les plus irrégulières du réseau. La 10, la 8 et la 11 sont parmi les plus régulières. Quant aux pauvres usagers du RER, ils sont encore plus mal lotis que ceux du métro. Seule une ligne (la E) a rempli ses objectifs, la situation étant particulièrement tendue sur les lignes A et B. Ainsi, sur cette dernière ligne, seuls 78 % des voyageurs arrivent à destination à l’heure ou avec un retard de moins de cinq minutes, très loin de l'objectif de 94% qui avait été fixé au RER B.

Un très mauvais bilan global, donc. Ce qui, le 1er juillet dernier, n'a évidemment pas empêché les tarifs de ces même transports publics d'à nouveau augmenter. Une augmentation d'une régularité semestrielle qui, elle, visiblement, ne souffre d'aucun retard. C'est comme ça.

Commentaires

Bonjour,

La ligne 14 va de la station Saint-Lazare aux Olympiades...votre plan de métro n'est pas à jour ! :-D

Note BDL: "Damned, je suis fait comme un rat", comme dirait le Pr Mortimer, à moins que ce soit le capitaine Blake, dans la légendaire BD (belge) Blake & Mortimer, d'Edgar P.Jacobs.
Crumble, que ça fait plaisir de revoir ici après si longtemps, a repéré qu'en bon Parigot de l'hyper-centre ville (en gros: 11ème, 3ème, 4ème et 1er arrondissement: notre espace vital, quoi), on n'allait jamais aussi loin que Grande Bibliothèque.
Damned, promis juré, nous expierons cette étourderie rédactionnelle indigne en partant un de ces jours à la découverte, donc, d'Olympiades;-)

Écrit par : Crumble (+note BDL) | 05/07/2010

En sortant à Olympiades, vous pouvez même en 5 min à pied rejoindre le terminus du Tram 3 et vous faire une balade le long des Maréchaux :)

Quid des RERs ?

Écrit par : Sylvain | 06/07/2010

Quand on est Parisien (...depuis 30 ans en ce qui me concerne), il est de bon ton de pester contre la RATP et ses métros – je maudis ainsi la nouvelle mode des immobilisations en station pour "régulation" - mais, dès que je vais à l'étranger, je lui rends hommage. Quelles sont les capitales pourvues d'autant de lignes de métro et de bus ? J'ai passé une semaine à Rome, début mai, les transports en commun là-bas quelle horreur : deux lignes de métro en tout et pour tout et des bus au confort plus que spartiate sans aucun plan de ligne affiché à l'intérieur. Londres, avec son "Tube" ne vaut à peine mieux et, autant que je m'en souvienne, à Bruxelles, ce n'est pas non plus terrible. Personnellement, j'habite dans le 11e, j'ai 3 stations de métro situées sur des lignes différentes à moins de 400 mètres de chez moi et deux stations de bus. Bref, vive Paris !

Écrit par : Garideparis | 06/07/2010

Sauf que t'es dans Paris Garideparis.... Tant mieux pour toi que tu puisses y vivre mais depuis la banlieue, je suis sur que tu pleurerais

Écrit par : Sylvain | 06/07/2010

je ne laisse pas souvent de commentaires mais suis une très fidèle lectrice de vos billets. Si vous vous "risquez" (;-) jusque dans le 13è, arrêtez-vous à la station "Bibliothèque François Mitterrand" (et oui, c'est le nom de la station et pas "Grande bibliothèque"...) et allez visiter la Bibliothèque nationale de France à deux pas. Pour voir les manuscrits de la Mer Morte, dépêchez-vous, l'expo se termine ce week-end. Mais vous avez tout l'été pour venir admirer "Des Trésors pour l'été", exposition gratuite des plus belles acquisitions de la bibliothèque et si vous venez le week-end ou après 17h pendant le reste de la semaine, vous aurez accès gratuitement aux salles de lecture de la Bibliothèque d'étude. Vous pourrez terminer la journée en poussant jusqu'aux Olympiades et dîner dans un des nombreux restaurants du "Quartier Chinois". Je recommande la "Mer de Chine" sise rue Château des Rentiers, hors des sentiers battus. Vous souhaitant une agréable découverte de ce quartier.

Note BDL
Merci Crumble pour ces conseils, qu'on ne manquera pas de suivre à l'occasion des vacances d'été.
Merci aussi d'avoir pris, comme il se devait, au second degré cette remarque sur l'éloignement de ces quartiers. On n'a jamais déconsidéré les endroits éloignés du centre: on n'aime pas les a priori géographiques.
Sinon, précisons, car sans doute a-t-on été un peu rapide.
On s'est bien sûr déjà aventuré, avec plaisir en plus, à la Bibliothèque FM. Si, en effet, on n'est jamais parvenu à retenir sa dénomination officielle (grande ou pas), on y a souvent vu des expos passionnantes, et on a toujours été fan de son aménagement intérieur (moins de la physionomie extérieure, cela dit). Dans le même quartier, on fréquente aussi le cinéma MK2 Bibliothèque (moins, c'est vai, que son homologue à Beaubourg. qui nous est plus central).
En revanche, on l'avoue platement, on n'a jamais mis les pieds à Olympiades - on ne voit même pas trop où cela se situe. C'est bien: il y a encore des choses à découvrir à Paris.

Écrit par : Crumble (+ note BDL) | 06/07/2010

Les commentaires sont fermés.