Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/08/2010

Une récidive

Le temps passe, mais, à Paris, certains décidément n'évoluent pas. Vers la mi-juin, on avait évoqué (ici) l'émoi suscité dans la capitale – et au-delà: dans le reste du pays – par la tentative de groupuscules liés à l'extrême-droite de tenir un apéro géant dit «Saucisson & pinard» (clairement exclu aux musulmans, donc) à la Goutte d'or (quartier parisien à forte population issue de l'immigration). Depuis, près de trois mois ont passé. Mais d'aucuns ont envie de récidiver. On pourrait en avoir l'illustration ce samedi à Paris.

 

Ce jour-là, en effet, en plein centre-ville, est programmé un «grand apéritif républicain». Présenté comme en faveur d'«une certaine idée de la France». Pour que les choses soient claires, il s'agit de dénoncer «la montée de l'offensive islamiste sur le territoire français». Des initiatives du même acabit sont annoncées le même jour dans plusieurs villes de province: Bordeaux, Lyon, Strasbourg ou Toulouse. Parmi les organisateurs, on retrouve des ex-militants dévoyés d'une certaine «gauche» ultra-républicaniste, sécuritaire et anti-communautariste – genre Chevènement. Ils assurent que leur «conception de la Nation n’est absolument pas ethnique». Mais n'en condamnent pas moins le modèle français d'intégration des minorités issues de l'immigration, modèle qu'ils veulent remplacer par un régime d'«assimilation» pure et simple. Tout comme les amateurs de cochon et de vin rouge avaient, en juin, comparé à la Résistance aux nazis leur «entrée en résistance face à l'islamisation de la France», on a à nouveau droit à un alibi historique: l'apéro du 4 septembre se veut commémoratif de la journée du 4 septembre 1870, qui avait vu la proclamation de la IIIème République.

 

Le maire (écologiste) de l'arrondissement parisien où se tiendrait cette manifestation a demandé son interdiction à la préfecture de police.

Commentaires

En revanche, une marque de fastfood (A la raison sociale impérative) se fait gloire de ne plus servir qu'un type bien précis de boustifaille viandeuse, la seule qui sied à une catégorie de bigots attardés (A base de viande d'animaux que l'on fait impérativement souffrir à l'abattoir, et ce dans une orientation cardinale superstitieusement « correcte » ...), là, le moraliste belge n’y trouve rien à redire. Vous guignez le Jean-Pierre- Stroobants Award ? Autre aplati complaisant devant l’ordre islamiste ; on a pu le voir à l’œuvre, après l’assassinat de Théo Van Gogh, dans le « Monde »…

Écrit par : La Certaine Gauche | 31/08/2010

Les commentaires sont fermés.