Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/10/2010

Une «censure»

affiche-banier-de-crabe.jpg«Je préfère un excès de caricature plutôt que pas de caricature du tout», avait dit un jour Nicolas Sarkozy. Manifestement, la bonne parole présidentielle n'est pas arrivée jusqu'aux oreilles des hauts dirigeants de la régie publicitaire de la RATP.

Puisque, a révélé avant-hier le journal satirique «Le Canard Enchaîné», cette régie a récemment cru bon de ne pas autoriser le Théâtre des Deux Anes à faire la pub de son dernier spectacle dans le réseau du métro et sur les bus parisiens. Ce spectacle humoristique s'intitule «Le banier de crabes». Il est consacré au fameux scandale «Woerth-Bettencourt», qui agite les hautes sphères de la République depuis cet été. Son affiche représente la milliardaire Liliane Bettencourt, genre Belle des champs, avec à la main un panier en osier dans lequel on reconnaît, outre l'artiste préféré de l'héritière de L'Oréal, François-Marie Banier, et le gestionnaire de fortune de l'octogénaire, Patrice de Maistre, le ministre Woerth et, surtout, le Président Sarkozy en personne. La régie de la RATP justifie le refus de cette affiche en la présentant comme diffamatoire car mettant dans le même sac – dans le même panier de crabes, en plus – des hauts personnages de l’Etat et des personnes poursuivies dans le cadre de procédures judiciaires.

Du coup, évidemment, (mini) polémique dans le tout-Paris. Les uns s'indignent d'une «censure». Les autres rétorquent que cette «censure» fait bien l'affaire du théâtre qu'elle frappe, vu qu'on n'aura jamais autant parlé de son dernier spectacle, etc, etc.

lecabotdelarépublique.jpgPendant ce temps, personne n'a l'air de relever que, dans le même réseau de la RATP, comme on l'a remarqué l'autre jour en prenant le métro, s'affiche en ce moment, un peu partout, un autre spectacle d'humoristes consacré à Nicolas Sarkozy mais dont la promo, elle, n'a pas fait l'objet de «censure»: «Le cabot de la République», qui est joué au Théâtre du Caveau de la République. Pourtant, l'affiche de ce spectacle n'est pas davantage flatteuse pour le chef de l'Etat. Il y est caricaturé en espèce d'Aldo Maccione de pacotille, pathétique de bling bling.

Ces dernières années déjà, sur les panneaux publicitaires de la RATP, on avait pu voir, en affiches 4 par 3, le couple Sarkozy-Bruni férocement caricaturé dans les promos en faveur de l'une ou l'autre des nombreuses bandes dessinées satiriques dont il a été le protagoniste.

Les commentaires sont fermés.