Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2010

Un coup de filet

Cela ressemble un peu au «Dormez, bonnes gens» qu'autrefois, on lançait pour assurer les chaumières sur le point de s'assoupir qu'aucun brigand ne rôdait dans les parages. Depuis hier soir, tous les médias ne parlent que de cela à Paris: de ce spectaculaire coup de filet international qui a été réalisé notamment grâce aux investigations menées depuis plusieurs années par la PJ parisienne. Et qui a abouti au démantèlement du réseau mafieux responsable de «trois quarts des vols à la tire commis dans le métro parisien». Après un tel tapage médiatique, sûr que, dès ce matin, les dix millions d'usagers quotidiens de la RATP se sont sentis plus en sécurité. On verra aux prochains chiffres de la délinquance dans le métro si, effectivement, le nombre de vols à la tire est en chute libre. Si ce n'est pas le cas, il faudra en déduire qu'il s'agissait avant tout d'un bon coup de communication.

Dès à présent, cela dit, il faut évidemment se réjouir du démantèlement de ce réseau, vu notamment les méthodes de sujétion atroces (lire ici, par exemple) qui étaient les siennes pour contraindre des gamins à faire les poches des usagers du métro de Paris – et d'autres capitales européennes. La révélation d'un modus operandi aussi sinistre doit d'ailleurs, rétrospectivement, faire se culpabiliser d'innombrables usagers du métro parisien. Qui, dès qu'ils apercevaient ces gamins chapardeurs – si visibles – , les dardaient habituellement d'un regard noir: plein d'hostilité. Vu le traitement immonde qui leur était réservé, et qui donc depuis hier soir est avéré, ces enfants n'étaient rien d'autre que des victimes, qui, à ce titre, auraient davantage mérité la compassion.

PS: Face à de telles misères, c'est certainement très anecdotique, mais on le note tout de même: sur son site web, à la rubrique «Actualités», la RATP ce matin ne faisait nulle mention de ce coup de filet. Sans doute cela lui ferait trop mal d'admettre enfin que, dans son réseau, a sévi pendant des années un gang ayant détroussé des millions de ses clients. En revanche, en guise d'actualités, la RATP dit tout sur la manière de... «gagner une journée avec les handballeuses tricolores» de l'équipe de France. En matière de communication comme dans la vie en général, on n'a que les priorités que l'on se donne.

Commentaires

Ben voyons,
La communication façon novlangue a encore frappé : ce dont on — comme il était jadis dit à l’armée : « On, c’est un con !  — ne parle pas n’existe pas.
Les façons berluskozyennes de nos républiques bananières font florès. Mais quand verrons-nous ici des étudiants brandir face aux flics des boucliers littéraires? Contempler un argousin cogner sur Homère, Virgile, Dante et Shakespeare. Il est vrai que ce sont tous des espèces de métèques, même pas phrançais.
JPG

Écrit par : Jean-Pierre Grélois | 03/12/2010

Les commentaires sont fermés.