Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/04/2011

Un grand basculement (5)

Peut-être devrait-on, un de ces soirs, convier Eric Besson à la maison. L'asseoir courtoisement dans le canapé du salon. Et l'inviter à regarder un moment avec nous la télévision. Pour le ministre de l'Industrie et de l'Economie numérique, qui vient de faire le point sur la question, l'opération de basculement des 12 millions d'habitants de la région parisienne vers la télé numérique a été un immense succès. Il en est d'autant plus ravi qu'il s'agissait d'un «défi de taille» et d'«une étape majeure dans le processus conduisant à l’extinction complète de la télévision analogique et à la généralisation de la TNT le 30 novembre 2011». Un succès, donc. Mais, pour nous, c'est un flop.

On avait raconté cela en mars (ici, , ou ), dans ce blog: dès le début, chez nous (à savoir, tout de même, en plein centre de Paris), cette TNT n'a jamais bien marché. Maintenant, c'est encore pire: on n'a carrément plus de télé. Depuis une quinzaine de jours, c'est l'écran noir. Et l'affichage de messages variables: «Pas de signal!», «Short cut in antenna circuit!», etc. Même l'achat, samedi chez Darty, d'un bidule dénommé amplificateur de signal n'a pas réglé le problème. «Vous n'êtes pas le premier à qui cela arrive», nous racontait le vendeur du magasin: «Depuis le 8 mars, les gens n'arrêtent pas de défiler: cela cafouille visiblement pas mal, cette TNT».

Depuis dix ans qu'on habite à Paris, on n'avait jamais eu le moindre problème avec la télé. Il a donc fallu le basculement à la TNT pour que, par hasard, tout commence à foirer. Débourser quelques centaines d'euros pour faire venir un antenniste, ou pour acheter un nouveau poste? Vu le niveau général des programmes et donc l'usage (à 99% informatif: professionnel) qu'on a de la télé, on n'est pas sûr de vouloir franchir le pas. Se taper une énième fois la queue chez Darty? On commence à avoir envie de faire autre chose le samedi après-midi. Qui sait si, finalement, on ne va pas se contenter désormais de regarder les JT et programmes d'info sur le net. Enfin, quand ça marche bien: là aussi, vu notre expérience de ces quinze derniers jours, il y a beaucoup à dire...

Du coup, cette mirifique «révolution numérique» pourrait bien, pour nous, se conclure plus prosaïquement. Par 1) la télé rangée à la cave, et donc plus de place et moins d'ondes électromagnétiques à la maison 2) une bonne centaine d'euros économisés chaque année, vu qu'on n'aura plus la redevance à payer.

Sans doute, dans la vie, ne fait-on jamais que les révolutions, cathodiques y compris, que l'on peut...

Commentaires

Depuis des années la TNT a émis pour permettre aux gens de préparer l'extinction de l'analogique, et vous, « gens de médias », vous attendiez le dernier moment pour tenter de la mettre en oeuvre, et, en échec, vous incriminez l'« administration » de votre inconséquence !

Mais dans quel monde vivez-vous ? On a été ameuté des années durant de cette transition, j'ai supervisé ce passage dans mes deux « chez-moi », près de Paris, et au bout de la Bretagne, sans aucun problème, car je m'y suis pris avant !

Vous seriez des vieux ruraux de 80 ans, dans leur trou, je comprendrais. Mes des bobos parisiens, les bras m'en tombent !

Écrit par : cp | 26/04/2011

Les commentaires sont fermés.