Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/12/2011

Une concurrence, ou l'autre

paris,transports,environnement,delanoë,sarkozyOn l'a trouvé un peu aigri, Bertrand Delanoë ce matin, sur une radio. Le maire de Paris, qui a son caractère, déteste qu'on lui fasse de l'ombre. Ce matin, il donne le coup d'envoi à la grande marotte de son deuxième mandat: Autolib, le service de location de voitures électriques en libre-service. Mais, au même moment, se déroule un autre grand raout médiatique concurrent: celui que Nicolas Sarkozy consacre au RER, à La Défense. N'appréciant guère cette «indélicatesse», le maire de Paris ne s'est pas fait prier pour, ce matin, faire savoir que Nicolas Sarkozy et son gouvernement n'avaient «pas mis un euro» dans ces nouvelles rames du RER que le chef de l'Etat va inaugurer en grandes pompes...

Parlant de concurrence, cet Autolib ne fait pas que des heureux. Les compagnies de taxi et les sociétés de location de voitures sont folles de rage, et ont d'ailleurs porté plainte au tribunal administratif. Selon elles, on est clairement en présence d'une distorsion de concurrence. En effet, l'opérateur privé d'Autolib (le groupe Bolloré) a été aidé à hauteur de 250 millions d'euros par les pouvoirs publics parisiens pour développer ce service.

Les risques de concurrence, c'est aussi une des raisons pour lesquelles les Verts n'adorent pas ce dispositif. Selon eux, les Parisiens, pour leurs petits trajets en ville, risquent désormais de délaisser Vélib pour Autolib. «Cela remet en cause des années d'efforts pour réduire la circulation automobile», dans un centre-ville déjà notoirement sursaturé de bagnoles.

La concurrence, toujours, c'est ce que dénonce aussi le lobby des automobilistes parisiens. Pour l'instant, on ne compte que 250 stations Autolib à Paris et dans sa proche banlieue. Mais, à terme, le nombre de ces stations à l'allure de bulles à verre sera multiplié par quatre, qui proposeront au total 3000 véhicules de location. Autant d'engins qu'il faudra bien garer quelque part, donc autant de places de stationnement en moins destinées à l'automobiliste moyen – pour qui se garer dans Paris relève déjà si souvent du cauchemar quotidien.

Commentaires

Bonjour, monsieur Delattre, vous nous manquiez !
Mais nous étions sous l'eau et malgré nos SOS,
nous n'êtes pas venu nous aider...

Nostalgiques des autos tamponneuses,
nous sommes Hipstafans de l'Autolib !
Nous n'avons pas oublié la campagne de com précédant son arrivée
avec ses followers Twitterant : Nicole, 11 ans, l'Indonésien néo-nazi,
le jeune Indien de 16 ans, déjà abonné, etc.
Delanocif va pouvoir en plus jouer à casse-casse !
Avec sa Delanocuité, le Delanovateur nous prépare un beau Delano man's land !


Vive la Delanocom !
Le roi de l'événementiel parisien !
Avec des budgets fastueux !
Normal, c'est notre fric !
Hipstagazine souhaitait absolument s'associer à La Libre Belgique
pour célébrer l'inauguration de l'Autolib !

Et voilà, c'est parti !!!!!!!!!!!!!

Après le Vélib, ses joies et surtout, ses dangers...

Plus delanoubaesque que jamais, à Paris,
plus nombreuses que des manèges,
on va pouvoir profiter, partout et plus encore, de l'auto-tamponneuse !

Attention aux parties de casse-casse !
Planquez- vous !

Soyez rassurés, de la casse il n'y en aura pas que pour les piétons,
les voitures, les scooters...
Il y en aura sur le budget municipal et surtout, sur le nôtre !

Vous êtes suffisamment avisés pour que de jeunes Hipstarions
vous épargnent le détail des répercussions des sérial catas ainsi engendrées.

En attendant...

Merci B D !

Bravo Delanéron !

Vous êtes un vrai Delanocif !

Écrit par : Hipstagazine.com | 10/12/2011

Les commentaires sont fermés.