Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2012

Une manne financière

Elections législatives, Institutions, Paris18! Reçu ce matin, dans la boîte aux lettres, 18 dépliants électoraux, correspondant chacun à un candidat briguant le seul et unique siège de député de notre circonscription parisienne, aux élections législatives de ces deux prochains dimanches, en France. Ils le briguent plus pour la beauté du geste qu'avec un réel espoir de l'emporter, du reste. Notre 11ème arrondissement étant un fief socialiste, il faudrait vraiment une énorme surprise pour que ne soit pas réélu le député PS sortant: Patrick Bloche, par ailleurs maire de cet arrondissement.

Deux choses frappent, en survolant ces tracts électoraux.

D'abord, le nombre de candidats se réclamant de partis dont on n'a pas gardé le souvenir qu'ils aient été très présents et/ou actifs dans la vie de notre quartier, ces dernières années: Cap 21 de Corinne Lepage, le Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin, ou l'Alliance écologiste indépendante de l'impayable chanteur Francis Lalanne, par exemple (*). Ensuite, l'existence de formations dont on ignorait jusqu'à l'appellation, avant ce matin. C'est le cas de «La Gauche anticapitaliste-Courant unitaire pour l'écosocialisme», ou du «Parti des libertés – Centre national des indépendants et paysans».

Cette inflation de candidats aux législatives ne doit pas qu'au désir civique irrépressible qu'ils auraient de participer au débat d'idées, et donc à la vie démocratique du pays. De basses considérations financières peuvent également entrer en ligne de compte.

En effet, chaque parti concourant aux législatives, même s'il ne parvient pas à faire élire le moindre député à l'Assemblée, est susceptible de bénéficier du financement public des partis. Pour avoir accès à cette dotation, il leur suffit de recueillir au minimum 1% des voix, et ce dans 50 circonscriptions différentes. Auquel cas, chaque suffrage porté sur ce parti lui rapportera en moyenne 1,60€ chaque année, et ce pendant cinq ans.

Ceci explique donc peut-être, en partie en tout cas, cela.

 

(*) Mais il nous revient que Cindy Lee, du si improbable «Parti du plaisir», elle, a distribué des tracts l'autre jour, au marché de Bastille...

Les commentaires sont fermés.