Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2012

Un grand gagnant?

elections législatives; histoireSi notre entourage est représentatif de l'électorat français en général – on n'aurait pas la prétention de le présumer –, le grand gagnant des élections législatives de ces deux prochains dimanches, ce sera... l'abstention. En effet, très peu parmi toutes les connaissances que l'on a interrogées sur le sujet, ces dernières semaines, nous ont paru motivées par ce scrutin, et donc fermement décidées à y prendre part. Ce qui dominait, chez elles, c'était le sentiment que les jeux étaient faits, avec la présidentielle d'avril-mai. Et/ou une certaine lassitude envers ce feuilleton électoral de 2012 qui n'en finit pas. Une saga qui a débuté, il est vrai, il y a... plus d'un an: en mars 2011, moment où François Hollande a annoncé qu'il briguerait l'Elysée.

Une faible participation, du reste, ne ferait que doublement confirmer un processus qui ne date pas d'hier.

D'une part, hormis les présidentielles, tous les scrutins qui ont été tenus en France depuis 2007 ont eu en commun d'avoir battu des records d'abstention. Ce fut le cas aussi bien des élections municipales que des régionales, des européennes ou des cantonales.

D'autre part, en ce qui concerne l'abstention aux législatives proprement dites, elle aussi progresse, depuis trente ans. Par exemple, en 1981, 29,7% des électeurs inscrits s'étaient abstenus au premier tour législatif. En 1988, ils avaient été 34,3%. Et ainsi de suite: 35,6% en 2002 et 39,6% en 2007.

Le parti des abstentionnistes, grand vainqueur de ces législatives de juin? Première réponse dimanche.

Les commentaires sont fermés.