Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/07/2012

Un machisme ordinaire

Cécile Duflot s'est donc pris des sifflets et des quolibets, en pleine séance à l'Assemblée nationale. Ces comportements machistes ont, une nouvelle fois (relire ici), été le fait de députés sarkozystes. Qui se sont lâchés à la vue de la robe – parfaitement décente, au demeurant – que portait la ministre écologiste du Logement.

Le compte-rendu officiel des débats (ici) fait pudiquement l'impasse sur ces dérapages. Tout au plus relate-t-il des «rires et exclamations sur les bancs du groupe UMP». Mais le confrère de l'AFP accrédité à l'Assemblée, lui, a été plus transparent (). Dès hier après-midi, l'affaire a enflammé les réseaux sociaux. Ce matin, sur une radio (), Cécile Duflot a, très dignement, trouve-t-on, tourné la page de ce si pénible incident.

Le rappeler n'est ni les minimiser, et encore moins les excuser: ces dérapages sexistes sont un grand classique de la vie parlementaire française. Pour ne prendre que ce seul exemple, la socialiste Edith Cresson en témoigna, plusieurs fois. Lorsqu'elle était Premier ministre (au début des années 90) et apparaissait en jupe dans l'hémicycle, elle se prenait régulièrement des quolibets et des sifflets. Surtout lors des reprise de séances: en début d'après-midi, vers 14h30 ou 15h, quand les députés revenaient avinés de leur pause-déjeuner.

L'homme, décidément, parfois – souvent? – , est désespérant.

Commentaires

L'Homme, ou l'Homme politique ? :-)

Écrit par : Le Parisien Libéral | 20/07/2012

Les commentaires sont fermés.