Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/09/2012

Un gros débat, assez théorique

Grosse agitation des Parisiens, ces jours-ci. Ils ont l'air de ne parler que de cela, en ce moment. Du projet de réduction de 80 à 70km/h de la vitesse maximale autorisée sur le périphérique.

C'est la mairie de Paris qui, l'autre jour (ici), a relancé ce vieux serpent de mer, dont on parle depuis des années. A la différence que, cette fois, le dossier pourrait aboutir: vu l'alternance politique qui, au printemps, s'est jouée au gouvernement – à qui il revient de prendre une telle décision. En attendant, les pro et anti 70km/h sur le périph' débattent passionnément.

Les premiers invoquent «une urgence sanitaire». A les en croire, une telle réduction de la vitesse maximale autorisée «permettra d'améliorer la qualité de l'air et le niveau sonore autour du périphérique». Pas un luxe pour les riverains immédiats de la rocade, qui vivent dans des zones où les niveaux de pollution atmosphérique, «selon l'OMS, dépassent de quatre fois les normes mondiales de qualité de l'air». Les seconds dénoncent «une mesure démagogique et sans efficacité». Qui, «une fois de plus, va pénaliser ceux qui n'ont d'autre choix que d'utiliser leur voiture». Et qui «ne va que congestionner encore un peu plus» ce boulevard.

Le gouvernement décidera. Dans un sens ou dans un autre.

De toute façon, si, dans ce débat passionné, l'on peut se permettre de le noter, cela ne changera pas forcément énormément de choses, concrètement, pour les 1,3 million d'usagers quotidiens de ce boulevard. En effet, la vitesse moyenne de circulation y est de... 38km/h. Rares, dès lors, sont les occasions où l'on peut y appuyer sur le champignon, jusqu'à 70 ou 80 km/h...

Les commentaires sont fermés.