Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/10/2012

Une fermeture pour une durée indéterminée

Paris, Sports, PatrimoineCela n'a curieusement fait que peu de bruit dans les médias parisiens, mais... le ciel est tombé sur la tête d'usagers d'un des lieux les plus fréquentés de la capitale, cette semaine. Et il s'en est fallu d'un cheveu, si l'on ose dire, qu'il y ait des blessés. Cela s'est passé à la piscine des Halles. L'autre jour, des morceaux de béton du plafond sont carrément tombés dans l'eau – par miracle, aucun baigneur n'a été touché.

L'âge vénérable de l'établissement serait en cause. Construite (par l’architecte Paul Chemetov) dans les années 80, dans le cadre de l’aménagement du Forum des Halles, cette piscine semble vieillir assez mal. Il y a quelques années, déjà, elle avait dû être fermée pendant neuf mois: le décollement partiel de la chape et de son carrelage avait imposé la réfection complète du fond du bassin. D’autres dysfonctionnements frappèrent ensuite l’évacuation des eaux usées et les consommations électriques.

Cette fois, c'est l'atmosphère ultra-chlorée des lieux qui aurait été à l'origine de cet effondrement de morceaux du plafond: année après année, les vapeurs de chlore auraient corrodé les fers du béton armé en constituant l'ossature.

Résultat des courses, la piscine a été fermée illico, et sine die. Plusieurs longs mois de travaux risquent d'être nécessaires, pour la remettre en état. Aucune date n'a d'ailleurs été fixée pour sa réouverture.

Paris, Sports, PatrimoineVoilà qui va mettre pas mal de sportifs dans l'embarras. En effet, le bassin de 50 mètres sur 20 de la piscine des Halles était le seul de cette dimension disponible dans les arrondissements centraux de Paris, les cinq autres piscines parisiennes ayant un bassin 50 mètres étant, elles, plutôt excentrées. Cela assurait l'incroyable succès de la piscine des Halles. Qui, malgré des tarifs d'entrée plus élevés que ceux des piscines municipales (elle a été concédée par la mairie au secteur privé) ne désemplissait pas. Plus d'un millier de nageurs (hors public scolaire) s'y rendaient chaque jour.

Commentaires

Atmosphère chloré disent-ils... Alors on demande une radio des poumons des maîtres-nageurs après trente ans de carrière in situ !

Écrit par : cp | 05/10/2012

comment le chlore pourrait-il atteindre les fers du béton armé ? .. faut arrêter de nous prendre pour des c... non ?

Écrit par : polo | 10/10/2012

Les commentaires sont fermés.