Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2012

Un symbole de saleté

C'est un sondage réalisé par l'institut BVA qui nous l'a appris hier: lundi qui était, paraît-il, la «Journée mondiale du lavage des mains» – mais oui, cela existe. De l'avis des Français, l'endroit le plus sale par excellence, ce n'est pas la cuvette des toilettes, mais... la barre fixe, la main courante, du bus ou du métro. Ils sont plus d'un Français sur deux (54%) à voir dans cette barre un véritable nid à microbes.

Transports, Métro, Paris, Propreté, Art de vivre, SantéCe sont surtout les habitants de la région parisienne qui en sont convaincus. D'où, sans doute, le fait que près de six Parisiens ou banlieusards sur dix ont l'habitude de se laver les mains après avoir pris les transports en commun. Un usage que n'a pas, en revanche, la majorité (55%) de la population française dans son ensemble – qui, en moyenne, est moins contrainte de prendre autant les transports publics que les Parisiens.

Au rayon hygiène toujours, plus de 20% des Français ne se lavent pas systématiquement les mains avant de passer à table. Et 12,5% ne le font pas même après un passage aux toilettes. 20% des Français ne prennent pas non plus de douche chaque jour, une proportion qui grimpe à 40% pour les plus de 65 ans.

On repensera à ces chiffres la prochaine fois qu'on se retrouvera compressé dans le métro aux heures de pointe: collé-serré, dans une atmosphère, c'est vrai, pas rarement malodorante.

Paris, ville glamour? Pas vraiment tous les jours.

Les commentaires sont fermés.