Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/02/2013

Une opposante de choc

Personnalités, Histoire, Société, Jospin, TaubiraCes derniers jours, elle a mené une offensive médiatique en règle (ici, ou, par exemple) contre le projet de loi ouvrant l'adoption à tous les couples – dont l'Assemblée est en train de débattre. La philosophe Sylviane Agacinski. Qui, si par extraordinaire cela vous avait échappé, n'est autre, à la ville, que l'épouse de l'ex-Premier ministre socialiste Lionel Jospin ( (1997-2002).

Du coup, évidemment, son hostilité ne manque pas de sel, s'agissant d'une réforme portée par le PS. Et son activisme aux côtés de la droite commence visiblement à en agacer certains, au gouvernement.

On l'a bien vu ce week-end. Après que Sylviane Agacinski eut dénoncé une récente circulaire de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, un document qui, selon elle comme pour la droite, ouvre la porte à la légalisation, en France, de la gestation pour autrui (les mères porteuses) – ce que le gouvernement dément. «Elle a le droit de faire les analyses qu’elle veut», a maugréé la ministre Taubira, à l'Assemblée. «C’est une éminente philosophe, mais il est certain que, sur les questions de droit, il lui faut probablement procéder à quelques vérifications...»

Entendant cela, le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, s'est esclaffé: Je me doute que vous avez un petit passif avec la famille Jospin depuis 2002...», a-t-il lancé à Christiane Taubira. C'est une allusion à sa candidature à l'élection présidentielle de 2002. Elle y avait remporté 660.000 voix. Or, Lionel Jospin n'avait été devancé que de 195.000 suffrages par Jean-Marie Le Pen. Du coup, les jospinistes lui ont toujours attribué une part de responsabilité dans la non-qualification du socialiste pour le second tour, le 21 avril 2002.

C'était il y a plus de dix ans. Malgré ce laps de temps, certaines plaies ne seraient-elles pas encore totalement cicatrisées, au sein de la gauche française?

Commentaires

La contrariété qu’elle procure à la Castafiore guyanaise, laquelle a déjà donné son nom à une loi aberrante et obscurantiste, rend Sylviane A. presque sympathique !

Écrit par : cp | 05/02/2013

Les commentaires sont fermés.