Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/02/2013

Un climat tendu, un mot malvenu

Les médias français ont fait grand cas, hier soir, d'un fou rire de la ministre Christiane Taubira, lors du débat, à l'Assemblée nationale, sur le projet d'ouverture à tous du mariage et de l'adoption. Il ne faudrait pas croire, pour autant, que cette discussion parlementaire se passe dans un climat détendu. Par rarement, elle est émaillée d'incidents. On en a encore eu une illustration ce week-end.

Quand un député UMP, opposé donc à cette réforme, n'a rien trouvé de mieux que d'entamer une de ses interventions par ces mots: «Je fais partie des Français normaux, et ils sont aujourd’hui très inquiets». Immédiatement, ce fut le tollé. «Normal? Ca veut dire quoi?», «Scandaleux!», ont hurlé des députés socialistes. «Lorsqu’on se présente comme un citoyen ou un homme normal dans un débat tel que celui-ci, cela signifie-t-il qu’il y en a un certain nombre qui sont anormaux? Le sous-entendre est inacceptable!» Ce à quoi, sur les bancs sarkozystes, on a réagi de la sorte: «Et le Président normal?» Allusion à la façon dont, au printemps, François Hollande, alors candidat à l'Elysée, avait, un temps, présenté le style présidentiel qui serait le sien, s'il était élu.

Ledit député UMP n'en a pas moins fini par se corriger: «Je suis un député classique, si cela vous convient mieux. C’est-à-dire un député normal. Et, comme nombre d’autres Français, je fais partie de ceux qui sont inquiets aujourd’hui».

"Normal". D'un point de vue lexical, il n'y a rien à redire à l'utilisation de ce mot si on le prend dans son acception qui est relative à la norme: à un comportement majoritaire, donc. En revanche, évidemment, il est une autre acception du terme "normal" qui pose problème, quand on emploie ce mot dans un tel débat. L'acception que notre «Robert» définit comme suit: «Qui n'est affecté d'aucune modification pathologique».

Dès lors, clairement, parler de «Français normaux», dans un tel contexte, est très malvenu. Au minimum.

Les commentaires sont fermés.