Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/03/2013

Une délinquance ordinaire

Société, Art de vivre, JusticeSe souvenir, en regardant un JT de 20 Heures, qu'on est un délinquant ordinaire. C'était hier soir. Quand, retour du boulot, on se faisait le replay de tous les JT de la journée: comme tous les soirs, pour s'assurer qu'on n'avait pas loupé d'actualités. Au 20 Heures de TF1, en l'occurrence, figurait un sujet a priori très anodin: consacré aux Français et à l'institution de la pause-déjeuner. On savait déjà, de longue date, qu'à cet égard, on n'était pas du tout dans la norme: hormis peut-être deux ou trois fois l'an (la veille de Noël ou au mois d'août, quand l'actu est en veilleuse), on n'a vraiment pas le temps pour cela. Ce dont on s'est souvenu, grâce à ce JT, c'est que, en zappant cette pause, on était en infraction avec le Code du travail.

Hier soir, TF1 parlait d'un repos minimum obligatoire de 45 minutes. Ce matin, ce n'est pas exactement ce qu'on a trouvé et lu (ici), dans ledit Code: il parle d'«un temps de pause d'une durée minimale de vingt minutes», «dès que le temps de travail quotidien atteint six heures». Mais peu importe le nombre de minutes: légalement, donc, en France, tout travailleur est tenu de faire une pause, à la mi-journée. On ne manquera pas de signaler cela aux innombrables autres délinquants ordinaires que l'on connaît: travailleurs qui ne demanderaient pas mieux que de ce faire, mais qui n'en ont vraiment pas la possibilité matérielle.

Sinon, autre chiffre cité par TF1: la durée moyenne de la pause-déjeuner des Français s'est effondrée. Elle est passé d'1h38 il y a vingt ans à 22 minutes à présent.

Le ministre Arnaud Montebourg aurait dû le signaler, dans la réponse qu'il fit, l'autre jour, au PDG de la firme américaine Titan. Qui avait caricaturé les travailleurs français comme étant juste bons à travailler pendant trois heures par jour.

Les commentaires sont fermés.