Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/04/2013

Un autre aveu, au passage

Il faudrait savoir. François Hollande dixit (ici) hier, à propos de son ministre déchu Jérôme Cahuzac: «Il a quitté le gouvernement, à ma demande». Le même François Hollande le 19 mars dernier ( et ), soit le jour du départ de l'intéressé: «Le président de la République a mis fin aux fonctions de M. Jérôme Cahuzac, à sa demande», et salue «la décision qu’il a prise de remettre sa démission».

En quinze jours, donc, le discours de l'Elysée concernant ce départ gouvernemental a complètement changé: la démission d'abord prétendument volontaire est devenue ensuite officiellement imposée.

Mais sans doute ne s'agit-il que d'un détail, personne à Paris n'ayant évidemment jamais cru à cette fiction (à... ce mensonge?) selon laquelle Jérôme Cahuzac avait quitté ses fonctions de son plein gré.

Commentaires

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que les autorités suisses ont alimenté la fine équipe de Plenel pour dégommer le très compétent ministre qui avait sous sa coupe le fisc français ! Un fisc qui fait des misères aux clients des banquiers suisses. Les suisses virés d’Amérique ne veulent pas perdre d’autres pépites.

Il faut toujours jauger les activités de Plenel avec en mémoire le livre de Péan et Cohen, sur le journal « Le Monde », sur ses pratiques non « gratuites ». Il est toujours le complice bienveillant de ceux qui le manipulent. Ses « sources attendent toujours un « résultat » de leurs dévoilements mesurés. Juges, flics ou banquiers, les « tuyaux » ne sont jamais innocents.

Écrit par : cp | 04/04/2013

Les commentaires sont fermés.