Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/04/2013

Un si joli mot

Après le bon mot d'hier, un joli mot aujourd'hui. Car, oui, les actualités les plus pénibles donnent parfois lieu aux mots les plus jolis. C'est ce qu'on s'est dit en entendant, l'autre jour, l'avocat du ministre déchu Jérôme Cahuzac. Qui commentait les allégations de médias, ce week-end, selon lesquelles son client aurait tenté d'exfiltrer 15 millions d'euros en Suisse et, en plus, aurait produit un faux pour les 600.000 euros dont il a avoué la fraude.

Pour la défense de l'ex-ministre, bien sûr, tout cela n'est qu'inventions, inepties, sornettes, balivernes, sottises. Carabistouilles, en somme: pour reprendre un de ces vieux mots en désuétude pour la survie desquels Bernard Pivot se mobilisa, il y a quelques années.

Mais l'avocat Jean Veil, lui, pour qualifier ces dires, parla de «calembredaines». Un mot que l'on trouve ravissant. Qui ne date pas d'hier: 1798, selon notre «Robert». Et désigne des propos vains et extravagants.

Vivement de nouvelles révélations concernant Jérôme Cahuzac. Que son avocat puisse les dénigrer en utilisant un terme encore plus ancien (1534), et nous plaisant tout aussi bien: qu'il puisse dénoncer des «coquecigrues».

Les commentaires sont fermés.