Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/04/2013

Un journal hué

Presse, Médias, SociétéLes oreilles de Natalie Nougayrède ont dû siffler hier, vers 20h30. Quand la nouvelle patronne du «Monde» – dont on parlait (ici) l'autre jour – ainsi que son journal ont été copieusement sifflés et hués. Par les quelque 5000 personnes qui, sur la place de l'Hôtel de Ville de Paris, s'étaient rassemblées pour dénoncer le climat croissant d'homophobie, dans ce pays. Or, le même jour, le quotidien a cru bon de publier une pleine page de pub des anti-«mariage pour tous», pub sommant les sénateurs (qui examinent le texte en ce moment) de voter contre la réforme.

Une page entière de pub à la gloire des Frigide Barjot & Co. Alors que «Le Monde», que l'on sache, n'est pas contre le «mariage gay». Alors que, probablement, la majorité de ses lecteurs (plutôt de centre-gauche) sont favorables à ce projet de loi. Et alors qu'un des trois co-actionnaires principaux de ce journal, l'homme d'affaires Pierre Bergé, est une des figures de proue (et mécènes) du camp pro-«mariage gay». Hier, d'ailleurs, dans un tweet ulcéré, l'intéressé a prévenu que les choses n'en resteraient pas là. Cela risque donc de chauffer ce jeudi, au sein de la rédaction et de la hiérarchie du grand quotidien.

A noter que ces huées à l'encontre du «Monde» ne sont pas mentionnées dans le reportage de la journaliste qui, hier soir, a couvert ce rassemblement pour ce journal. Pas plus que «Le Monde» n'a répercuté, à moins que cela nous ait échappé, la colère de son propre co-propriétaire à son encontre.

Sans doute a-t-elle ses limites, cette transparence tant évoquée dans la classe politico-médiatique, en ce moment.

Les commentaires sont fermés.