Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/04/2013

Une rue Maggie, ou une rue Bobby?

L'idée (là) émane d'un conseiller UMP de Paris: donner à une rue de la capitale le nom de l'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher, décédée lundi. Que l'on sache, aucun des candidats sarkozystes à la mairie n'a repris la chose à son compte. Et pour cause. Pas sûr que l'électorat bobo parisien soit très fan de l'icône de l'ultra-libéralisme. Pas sûr, dès lors, que ce sont les initiatives de cet acabit qui permettront à la droite de ravir la mairie aux socialistes, lors des élections municipales de l'an prochain.

Les élus parisiens, en tout cas, débattront de la chose lors du prochain conseil municipal, les 22 et 23 avril. Déjà, une proposition alternative a vu le jour, au Parti communiste. Lui suggère de baptiser plutôt une rue de Paris au nom de Bobby Sands. Ce membre de l'IRA qui, en 1981, était mort à la suite de sa grève de la faim, la «Dame de fer» ayant toujours refusé de lui concéder le statut de prisonnier politique.

Une rue Maggie, ou une rue Bobby, à Paris? On se réjouit de voir de quel côté va pencher le maire, Bertrand Delanoë. On ne jurerait de rien. Lui qui, en 2006, avait donné le nom du pape Jean-Paul II au parvis de la cathédrale Notre-Dame. Ce qui l'avait durablement coupé d'une bonne partie de la mouvance de gauche radicale. Et avait créé (relire ici) un fameux tumulte, dans la capitale.

Les commentaires sont fermés.