Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/04/2013

Une suspicion, particulière et générale

Hier soir, bien sûr, les réseaux sociaux et le net ont fait leurs choux gras de la mise à nu (patrimoniale) des ministres. Dont les avoirs sont désormais consultables (ici), et jusque dans le moindre détail, par le Français moyen. Parmi les étrangetés ayant excité ces curieux, la situation bancaire de Manuel Valls. En effet, en date du 11 avril 2013, le ministre de l'Intérieur déclarait disposer en tout et pour tout de ... 108,71€ sur son compte bancaire personnel, à la BNP Paribas. Du coup, comme son compte épargne n'est crédité que de 16,96€, tout ce petit monde s'est demandé comment il allait faire pour terminer son mois sans tomber en découvert bancaire.

Un cran plus loin, sur une télé hier soir, une hiérarque UMP, mi-goguenarde mi-fielleuse, a jugé cela très suspect. Si on l'a bien comprise, elle a sous-entendu que soit le ministre n'avait pas déclaré tous ses avoirs bancaires, soit carrément il vivait au crochet de son entourage – qui aurait moins de problèmes de fins de mois que lui. Cette dernière supputation, sans doute cette UMPiste l'a-t-elle forgée à la lecture du descriptif du patrimoine immobilier du ministre. Y figure l'appartement (44 m²) qu'il occupe avec sa conjointe dans notre quartier de Paris-Bastille. Appartement acheté par le couple en 2010, qui est sous le régime de la société civile immobilière, mais SCI dont le ministre ne détient... qu'une seule et unique des 100 parts.

On n'en a pas fini, sans doute, avec les suspicions et insinuations de cet acabit. Concernant ce ministre, mais probablement aussi d'autres. Pas fini non plus avec le soupçon général pesant dans l'opinion à propos des politiques. Que 55% des Français jugent «pour la plupart corrompus», selon un récent sondage.

Les commentaires sont fermés.