Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/04/2013

Un ersatz, en somme

Activisme, Société, FemmesQuelques mots tout de même, vu qu'on n'a pas encore eu l'occasion d'en parler, sur ces «Hommen» que l'on voit beaucoup en ce moment, dans les cortèges anti-«mariage gay» (ici ou , par exemple). Et qui seront probablement à nouveau dans les rues de Paris dimanche après-midi: jour d'une nouvelle «Manif pour tous».

Ces activistes s'inspirent donc des «Femen»: ces militantes féministes, elles pro-«mariage gay», venues d'Ukraine à l'origine, et qui ont acquis une audience et une notoriété mondiales en protestant seins nus. Copiant leur scénographie, les «Hommen» manifestent torses nus. Si l'on peut se permettre, on trouve qu'au-delà du fond de leur combat, la forme que ces «Hommen» lui ont donnée n'est vraiment qu'une pâle copie.

D'abord, ces militants-là, à l'inverse de leurs modèles féminins, manifestent le plus souvent avec le visage recouvert d'un masque. C'est parfaitement leur droit, mais cela brouille complètement à la fois le message et l'image. Une «Femen» assume son corps, le met en avant voire en danger, car l'utilise comme instrument de lutte/de médiatisation. L'«Hommen», lui, en masquant son visage, dissimule la partie de la physionomie qui permet le plus aisément d'identifier, et donc de personnaliser, un corps. Comme s'il avait honte de ce corps et/ou de l'utilisation qu'il en fait. Où est la cohérence?

Activisme, Société, FemmesEnsuite, des sociologues l'écriraient sans doute mieux que nous, mais cela paraît l'évidence que la représentation sociale et symbolique du buste féminin reste complètement différente de celle du torse masculin. Et ce, en dépit de décennies d'étés de bains de mer et de plages seins nus, en France comme ailleurs. Un homme protestant torse nu, même en ville, cela n'enfreint rien, trouve-t-on. Cela ne choque pas. Cela n'a rien de transgressif, dans ce que cela renvoie en termes de représentation du corps et de discours sur le corps.

Ce n'est donc qu'un ersatz, en somme.

Commentaires

Ces jeunes hommes au torse proprement épilé ne mettent effectivement pas en grand danger leur corps et leur virilité en se présentant masqués. Leur intervention marque un ultime sursaut du mouvement, un peu désespéré sûrement. Pour qui sonne le glabre ?

Écrit par : Lionel | 19/04/2013

Les commentaires sont fermés.