Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2013

Une grande réactivité

Les mouvements d'extrême gauche ont une fois de plus démontré leur grande réactivité, hier à Paris. A l'occasion de la mort du jeune Clément, des suites d'une bagarre avec des skinheads d'extrême droite. Réactivité sur le net, les blogs et les réseaux sociaux, bien sûr, mais aussi dans la rue.

Ainsi, dès le début de la matinée, dans la mouvance antifasciste (ici ou, notamment), on a fait floquer des tee-shirts. «Clément, à jamais l'un des nôtres», inscrit en lettres capitales rouges sur fond noir. Tee-shirts qui ont ensuite été portés par ces activistes, lors des rassemblements tenus à Paris en hommage au jeune homme. Vers le milieu de l'après-midi, à la sortie des stations de métro de Paris, on commençait déjà à distribuer des tracts aux usagers – à l'initiative de SOS-Racisme, notamment. Tracts mettant en garde et appelant à la mobilisation: «L'extrême droite tue». Et, dans la soirée, des stickers commémoratifs apposés un peu partout sur les murs des couloirs et stations de la RATP montraient le visage – si jeune – de la victime.

Dès demain après-midi, l'extrême gauche aura une occasion de plus de montrer sa capacité de mobilisation. Elle organise une «Marche blanche»: «Contre le racisme et l'extrême droite – Parce que nous sommes fiers de la France métissée, parce que jamais la barbarie nazie ou raciste ne passera». L'itinéraire du cortège n'a pas été choisi au hasard. Départ Métro Stalingrad: «ville symbole de la défaite du nazisme». Arrivée Métro Barbès-Rochechouart, «haut lieu de la résistance antifasciste: le 21 août 1941, le premier occupant allemand est abattu par le Colonel Fabien, signant ainsi l'acte fondateur de la libération de la France du nazisme, de la barbarie raciste et de l'oppression».

Les commentaires sont fermés.