Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/06/2013

Un manque à gagner considérable

Paris, Tourisme, Social, Economie40.000. On peut estimer à un bon 40.000, au grand minimum, le nombre de personnes qui, ces deux derniers jours à Paris, ont probablement été très énervées, au moment de réaliser qu'elles ne pourraient pas visiter la tour Eiffel – qui a été fermée mardi et mercredi, pour cause de grève. 40.000, puisque le célèbre monument accueille 7 millions environ de visiteurs à l'année (6,2 millions seulement en 2012, mais, de février à août, la tour avait été fermée pour cause de travaux de rénovation).

Plus de 20.000 touristes dépités chaque jour: voilà qui ne va sans doute pas améliorer l'image de marque de Paris, à l'étranger. Les quelque 300 employés travaillant pour la société exploitant l'édifice s'étaient mis en grève notamment pour protester contre la dégradation, selon eux continue, de leurs conditions de travail. Cela fait des années que le climat social est pesant, voire houleux, dans cette entreprise.

Une fois de plus, cela dit, la direction du fameux établissement n'a pas tardé à négocier avec les syndicats et à finir par lâcher du lest, afin que les lieux puissent le plus vite possible rouvrir au public. Et pour cause. Avec des billets d'entrée dont les tarifs vont de 5€ à 14€50, le manque à gagner que représente la moindre heure de fermeture – et, a fortiori, la moindre journée de grève – prend tout de suite des proportions financières considérables.

Les commentaires sont fermés.