Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/09/2013

Une grande muette, plus que jamais

Le Congrès américain se réunit à partir de ce lundi, avec, à l'ordre du jour de ses débats, une éventuelle intervention en Syrie. S'agissant de la France, quelles sont les forces armées qu'elle a prépositionnées, en vue de cette possible opération? Quelle est la dimension maximale que ce dispositif pourrait prendre? Combien d'hommes, de navires et d'appareils sont mobilisés? Quel est, jusqu'à présent, le coût de ces préparatifs militaires, pour le budget français?

Autant de questions que les médias pourraient légitimement se poser, et poser au ministère français de la Défense. A fortiori ce lundi. Et bien non.

Pour preuve: lors de son dernier briefing de presse, fin de la semaine dernière, le porte-parole de ce ministère a fait preuve d'une très martiale concision. En trois secondes à peine, il a fait le tour de la question. Cela a donné: «La réponse à toute question sur le dispositif opérationnel est qu’aucune indication ne peut être donnée».

Au moins cela a le mérite d'être clair.

Commentaires

Les deux armées ont des dimensions sans commune mesure, les américains comptent une douzaines de portes-avions, la france un demi, aussi les américains peuvent se perdre en paroles, vu que la puisssance de feu est déjà en place, la France doit acheminer en douce ses moyens, avec une logistique faiblarde. Pour ça que la france, l'Angleterre et Israel sont les seuls petits pays aptes à agir vite, comme on l'a vu au Mali. La chaine de décision devant être ultra courte et rapide, dépendant d'un seul homme, en principe...

Écrit par : cp | 09/09/2013

Les commentaires sont fermés.