Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2013

Une surface habitable, mais oui

Les joies de la vie à Paris. Ville où le logement a atteint un tel niveau de prix que certains doivent s'endetter quasi toute une vie pour acquérir un minuscule studio sous les toits. Et où d'autres en sont réduits à louer ce qu'on n'est même pas sûr de pouvoir appeler une cage à poules – pas sûr que les défenseurs des animaux accepteraient que des gallinacés aient de telles conditions d'habitat. Encore un exemple, ce mardi, de cette belle vie parisienne, dans ce domaine. Et cela concerne notre cher (dans les deux sens du terme) onzième arrondissement.

Ce matin, devant le tribunal d’instance du onzième, comparaît un propriétaire ayant loué un logement d'une surface... d’1,56 mètre carré. Mais oui, c'est possible. Pour preuve, la photo dudit logement, qu'a publiée ce matin le confrère ayant révélé l'affaire. Et qui ajoute: «Un matelas, un robinet et une plaque de cuisson. Voilà les seuls biens (du locataire) qui pouvaient rentrer dans cette surface habitable». Surface qui lui était louée 330 euros. Ce qui fait 211,5 euros le mètre carré.

A part cela, depuis plus de dix ans en France (depuis un décret ministériel du 30 janvier 2002, précisément), un logement, pour pouvoir être loué, doit disposer «au moins d'une pièce principale ayant soit une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes».

Dans ce pays, décidément, pas grand-chose ne change jamais. Qu'il soit gouverné par la droite ou par la gauche, des tas de lois demeurent, dans les faits, inappliquées.

Les commentaires sont fermés.