Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/10/2013

Une invasion identitaire

Activisme, Paris, Racisme, Etrangers, Sécurité C'est sans doute le degré zéro de l'engagement politique, mais cela donne un résultat assez visible, donc c'est bon au moins pour la notoriété: placarder l'espace public de stickers vantant telle ou telle idée. L'extrême droite (comme l'extrême gauche, d'ailleurs) a souvent recours à ce genre de procédé, et c'est particulièrement le cas de sa mouvance dite «identitaire».

Ainsi, depuis plusieurs années maintenant (on en a déjà parlé jadis dans ce blog: ici), à intervalles réguliers, ses militants effectuent des descentes sur Paris. Et y maculent des quartiers entiers de leurs slogans indignés.

On vient encore d'en faire l'expérience dans notre quartier St Sébastien/St-Sabin. Où, depuis quelques jours, on ne peut plus faire un pas sans tomber sur leur propagande identitaire. Cela donne, par exemple, des slogans aussi accueillants que «Vivre ensemble, oui mais sans eux!», ou «Défends-toi. Ici, c'est chez toi».

Activisme, Paris, Racisme, Etrangers, Sécurité Les Parisiens ont toujours très peu voté à l'extrême droite: beaucoup moins que la moyenne nationale française. Et c'est particulièrement le cas dans les quartiers bobos-chics-branchés comme le onzième arrondissement. Pas sûr, dès lors, que cet investissement militant des «Identitaires» soit très rentable électoralement, dans des quartiers comme le nôtre en tout cas.

Sans doute ces colleurs de stickers en sont-ils les premiers conscients, mais cela ne les empêche pas de persévérer dans ce genre d'opération.

Qui leur donne aussi la possibilité de rebondir et de s'exprimer sur des faits d'actualité. Ainsi, dans cette dernière vague de collages en date, nos «Identitaires» ont bien veillé à mettre en valeur leurs stickers prônant l'autodéfense. Du style: «Oui à l'autodéfense: défendre son commerce n'est pas un crime!»

Activisme, Paris, Racisme, Etrangers, Sécurité Cela fait bien sûr allusion au dramatique fait divers qui s'est produit à Nice, dernièrement: un commerçant qui a tué à coups de fusil un jeune qui venait de braquer son magasin. Ce sticker en faveur de l'autodéfense renvoie d'ailleurs directement à la section locale des Identitaires de Nice, dont il donne l'adresse complète.

En exposant aussi visiblement leur origine géographique, ces colleurs militants s'exposent à ce que les Parisiens qui n'adhèrent pas à leurs idées leur retournent en pleine face, et cette fois à leur détriment, leur propre slogan: «Vivre ensemble, oui mais sans eux!»

Les commentaires sont fermés.