Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2013

Un rouleau compresseur

Journalisme, Médias, Santé, Presse, Personnalités, HollandeDeux heures. François Hollande et ses communicants ont donc tenu deux heures, ce mercredi. Face à la pression du «buzz» de l'info, des réseaux sociaux, etc. Deux heures. Entre le moment où, vers 7 heures, de premières radios ont révélé «l'intervention chirurgicale secrète» que l'intéressé a subie à la prostate, au début 2011: soit avant même qu'il soit Président, ou même candidat à la primaire socialiste pour l'investiture à l'Elysée. Et l'instant où, vers 9h, le palais présidentiel a fini par officialiser la chose, via un laconique communiqué de six lignes.

Entre-temps, pendant ces deux heures, l'entourage du chef de l'Etat a vainement argumenté auprès des médias que cela n'avait pas grand sens qu'ils s'agitent sur cela. Et, à gauche comme à droite, des voix se sont élevées, pour s'irriter d'une «dérive» de l'info (Jean-Marc Ayrault), d'un «emballement» médiatique irraisonné (François Bayrou).

Mais rien n'y a fait. Le rouleau compresseur du journalisme contemporain (en gros: toujours plus d'agitation, toujours moins de recul) a, une fois de plus, écrasé tout sur son passage.

L'histoire ne dit pas si, dans quelques années, le prochain Président de la République devra, ou non, confesser avoir, quand il était gamin, subi une opération de l'appendicite. Ou quelques points de suture, après une chute à vélo.

Les commentaires sont fermés.