Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/12/2013

Une concorde, pour la galerie

François Hollande et Nicolas Sarkozy donc côte à côte, demain: aux funérailles de Nelson Mandela. Puisque l'ancien Président a accepté l'invitation que lui a faite son successeur, ce week-end.

Les deux hommes trouvent un intérêt dans cette apparition ensemble. Pour François Hollande, c'est l'occasion de battre (un peu) en brèche le procès en «sectarisme» et en «anti-sarkozysme primaire» que la droite lui fait, depuis qu'il a accédé à l'Elysée. Quant à Nicolas Sarkozy, cela ne peut faire de mal à son image que, pour une fois, il soit vu sur la scène internationale autrement qu'à l'occasion des conférences grassement rémunérées qu'il donne devant le gotha mondial de la finance.

L'impression de concorde nationale que donnera l'apparition ensemble des deux rivaux de la présidentielle de 2012 sera évidemment très factice, voire hypocrite. Et rien ne dit qu'elle durera davantage qu'une journée, y compris sur un sujet aussi consensuel qu'est le grand homme d'Etat africain. Lundi prochain, en tout cas, on aura l'occasion de voir si l'harmonie républicaine est encore de mise.

Quand, au conseil municipal de Paris, le maire socialiste, Bertrand Delanoë, soumettra au vote des élus sa proposition de baptiser du nom de Nelson Mandela le futur jardin des Halles réaménagées. C'est peu dire qu'un éventuel vote unanime gauche-droite sur la question trancherait fameusement avec l'âpreté du climat politique actuel, dans la capitale: alors que la campagne fait rage en vue des élections municipales de mars prochain.

Commentaires

Peut-etre une statue sur paris ?

Écrit par : Scoop | 11/12/2013

Les commentaires sont fermés.