Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/12/2013

Une invasion publicitaire (suite)

Publicité, Patrimoine, Paris, EconomieLa folie des achats de Noël, comme chaque année à cette époque – crise économique ou pas. Quelque 41 millions de transactions bancaires ont été effectuées samedi en France, dans les commerces et sur internet. 41.225.000, très exactement: on entendait le chiffre claironné par une radio, ce matin.

Dans les quartiers des grands magasins parisiens, on ne lésine pas pour exciter encore un peu plus la frénésie consumériste ambiante. Témoin, cette immense bâche publicitaire qui trône derrière l'Opéra Garnier, rue Scribe. Elle vante un smartphone à la mode, et recouvre en partie la façade d'un îlot en cours de restauration. Pour donner une idée de la dimension de cette réclame, elle s'étend, en hauteur, sur plus de trois étages.

Comme le long des quais de Seine, donc – on en parlait, l'autre jour: ici –, ont été allègrement contournées les réglementations relatives à la préservation esthétique, théoriquement, des zones classées. Dans ce cas, l'annonceur nargue même les anti-pub, et doublement. D'une part, une partie de l'édifice a, elle, été recouverte d'un trompe-l'oeil reproduisant les façades. Ce qui montre bien comment le cachet visuel du quartier aurait pu être un peu plus préservé: si, au lieu de cette gigantesque réclame, ce trompe-l'oeil avait été poursuivi sur tout le pourtour de l'îlot. D'autre part, un écriteau apposé sur le bâtiment informe ceux qui se sentiraient agressés visuellement par cette méga-pub que les recettes qu'elle permet de récolter contribuent au financement du chantier de rénovation.

On en est ravis, pour les finances des copropriétaires de l'immeuble – qu'on peine toutefois à imaginer sur la paille, vu le standing du quartier. Mais cela ne rend pas moins pénible cette énième invasion publicitaire XXL.

Les commentaires sont fermés.