Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/01/2014

Un gros bug après l'autre

Paris, Banlieues, Transports, TechnologiesMauvaise période, décidément, pour les usagers des transports publics en région parisienne. En effet, pour la deuxième fois en trois semaines seulement, un énorme incident technique handicape sérieusement le fonctionnement d'une partie du réseau.

Cette fois, c'est sur la ligne T4 que cela se passe, en banlieue de Paris. Les tramways de cette ligne sont empruntés chaque jour par 30.000 usagers, ce qui n'est tout de même pas rien. Depuis début décembre, un mystérieux problème d'ondes magnétiques perturbe voire empêche les communications radio entre les conducteurs de trams et les postes de commandement de cette ligne. Or, sans ces liaisons radio, les tramways ne peuvent circuler – question de sécurité. Depuis début décembre, les ingénieurs du réseau Transilien s'arrachent les cheveux pour tenter d'identifier les raisons de ce bug. Que certains imputent au processus en cours de basculement vers la téléphonie mobile 4G – transfert technologique qui, décidément, est accusé de tous les maux (relire ici). En attendant que le problème soit réglé, une procédure alternative de communication a dû être mise en place, ce qui nécessite la formation de tous les conducteurs. Cela prend du temps, et donc les usagers sont priés de prendre leur mal en patience. Après avoir été totalement interrompu, le trafic sur cette ligne n'est, à présent, qu'assuré aux heures de pointe.

paris,banlieues,transports,technologiesFin décembre, déjà, ce sont là carrément plusieurs centaines de milliers de voyageurs qui avaient subi les conséquences d'un spectaculaire problème survenu, cette fois, sur le réseau métro de la RATP. De l'amiante avait été découvert dans l'air ambiant d'un poste de commandement en cours de rénovation. Ce local, situé dans le quartier Bastille, avait donc dû être évacué en urgence, par son personnel. Comme il gérait à lui seul la sécurité des lignes 2 (porte Dauphine/Nation), 6 (Charles de Gaulle/Nation), 10 (Boulogne/Austerlitz) et 11 (Châtelet/Mairie des Lilas), le trafic sur ces quatre lignes avait dû être purement et simplement suspendu. Et il avait quasi fallu une demi-douzaine d'heures pour qu'il soit entièrement rétabli.

Un «incident technique» d'une telle ampleur, paralysant totalement la circulation du métro sur tant de lignes et sur des itinéraires aussi fréquentés: du jamais vu précédemment, à la RATP.

Commentaires

Pour des perturbations hertziennes sur quelques centaines de mètres, qui créeraient un « vide » de sécurité, on bloque toute la ligne ! On ne voit pas du tout la raison d’une connexion radio permanente avec un quelconque PC pour qu’avance un banal tramway ! Quand même pas un « sentiment » d’insécurité qui empêcher les rames de cheminer ! Je ne comprends pas…

Écrit par : cp | 07/01/2014

Les commentaires sont fermés.