Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/02/2014

Un déséquilibre (un peu) moins criant

«Aux grands hommes: la patrie reconnaissante». Et les femmes? François Hollande a donc rempli sa promesse, et entendu la demande qui lui était faite – déjà évoquée, dans ce blog: relire ici ou . Parmi les quatre grands noms de la Résistance dont le chef de l'Etat confirme, ce vendredi, le prochain transfert au Panthéon, figurent deux femmes: Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion.

Ces femmes ont eu un parcours de vie si admirable que l'on peut considérer que, finalement, leur genre importe peu: est même assez accessoire, dans les motivations du processus qui conduira à ce qu'un hommage solennel leur soit rendu par la Nation.

Oui, mais non. A titre de symbole, il était important que, enfin, une panthéonisation face la part belle aux femmes. Pour donner un signe, pour lancer un mouvement. Etant entendu que n'est pas supportable – dans le message que cela renvoie aux Françaises – ce déséquilibre si flagrant existant dans le genre des personnalités reposant au Panthéon.

Au demeurant, il y a encore un fameux bout de chemin à faire. Puisque, après le transfert des cendres de Geneviève de Gaulle-Anthonioz et de Germaine Tillion, l'institution ne comptera jamais que 4 femmes. Contre quelque 70 hommes.

Les commentaires sont fermés.