Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/03/2014

Une différence de traitement

Paris, Santé, Environnement, Elections municipalesLes semaines passent et rien ne change, à Paris. Ce jeudi encore, la capitale française connaît ce que le jargon technocratique dénomme «un épisode de pollution avec un possible dépassement du seuil d'information de la procédure d'information et d'alerte». En clair, l'air sera une nouvelle fois ultra-pollué, et une fois de plus par les PM10: ces satanées particules fines.

Le stationnement résidentiel est donc gratuit jusqu'à ce soir, dans la «Ville lumière». Et les poids-lourds en transit sont invités à la contourner. La circulation alternée n'a cependant pas été imposée, contrairement à il y a dix jours.

Au gouvernement, on justifie cette différence de traitement par le fait qu'une telle régulation du trafic ne se justifie que quand plusieurs journées consécutives de pollution ont été déplorées, ce qui n'est pas le cas ce jeudi. Les mauvaises langues auront néanmoins vite fait d'avoir une lecture électorale de la chose. Après la claque que le gouvernement a déjà subie dimanche, il ne va tout de même pas prendre le risque d'énerver encore un peu plus les automobilistes-électeurs, ceux venant de banlieue parisienne singulièrement. A trois jours d'un second tour qui, pour lui, pourrait bien être pire encore que le premier.

Commentaires

Rah la la, la jubilation du bobo parisien de faire chier le banlieusard pollueur avec sa misérable guimbarde dotée d'un moteur à combustion lente (Et non à explosion comme le moteur à quatre temps à essence)

Aucun journaliste n'a trop épilogué sur la mésaventure de Bernard Poignant, grand pote du président et son conseiller à l’Elysée spécialité « ploucologue ». Maire de Quimper, il est à la ramasse depuis dimanche. Aucun journaliste ne veut voir que Poignant a laissé à son adjoint d’écolo à l’urbanisme le soin de refaire le plan de circulation de la ville : Plus de voiture en centre ville ! Moralité, ça gueule depuis un an et le petit commerce de proximité a fait faillite ! L’écolo est passé de 17% à 7 % dimanche dernier.

Certain que cela fait réfléchir. Sauf le journaliste écololâtre à tête de linotte…

Écrit par : cp | 27/03/2014

Les commentaires sont fermés.