Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/04/2014

Un portrait peu flatteur

Stressé, teigneux, imprévisible, de mauvaise foi, irrespectueux des règles et/ou dangereux pour autrui: le Parisien moyen a toujours eu la réputation d'être particulièrement pénible, quand il prend le volant. Ce n'est pas l'étude publiée hier qui va améliorer son image.

Elle indique que les automobilistes de la région parisienne n'ont, en dix ans, pas du tout progressé. Seuls 51% peuvent être considérés comme de bons conducteurs, soit 10 points de moins qu’en 2004. 37% des Parisiens avouent téléphoner quand ils conduisent, quinze points de plus qu'il y a dix ans. Dans la capitale, on roule aussi trop vite, et on ne respecte pas les distances de sécurité. Alors que, dans les autres régions du pays, ces deux comportements s'amenuisent. Cerise sur le gâteau: 79% des automobilistes parisiens franchissent les feux de signalisation à l'orange (72% à l'échelle du pays).

Un double bémol: les conducteurs de la capitale sont moins nombreux que les autres Français à rouler très vite (160-170 km/h) sur l'autoroute (24%, contre 33% en 2004), et ils ne sont que 5% à prendre le volant après avoir bu quatre ou cinq verres d'alcool (c'est trois fois moins qu'il y a dix ans).

La préfecture de police de Paris n'a pas l'air de se contenter de ces deux seuls points positifs. Ce matin, elle a annoncé qu'à l'occasion du pont du 1er mai, elle avait "prévu de déployer 984 policiers sur 245 points de contrôle dans l’ensemble de l'agglomération parisienne". Et de prévenir: "Une surveillance toute particulière sera portée aux infractions liées aux comportements dangereux: alcoolémie, excès de vitesse, franchissement de feux rouges, usage du téléphone portable etc., ainsi qu’à celles liées aux équipements des véhicules tels pneumatiques, optiques, contrôle technique, etc."

Un Parisien averti en vaut deux.

Les commentaires sont fermés.