Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/05/2014

«Un nouvel élan»

Paris, Métro, Transports, Sécurité, Art de vivrePuisqu'on évoquait hier le métro de Paris, l'insécurité n'y progresse pas – contrairement à ce que claironnent les Identitaires –, et, en plus, le sentiment de ses usagers est que les incivilités y sont en diminution. C'est ce qu'a indiqué la RATP, à l'occasion du lancement, lundi, de sa nouvelle campagne de sensibilisation sur le sujet.

Frauder. Ne pas céder son siège à une personne âgée. Rester assis sur son strapontin ou garder son sac à l'épaule, y compris en cas d'affluence. Ne pas laisser descendre les voyageurs avant de soi-même monter. Mettre les pieds sur la banquette. Ecouter son baladeur à un volume sonore gênant pour les autres usagers, etc. Tous ces comportements seraient en diminution, dans les transports publics de la «Ville lumière» et de sa région. Du moins, c'est le sentiment majoritaire qu'en ont les voyageurs, qu'a interrogés (là) l'institut de sondages TNS-Sofres. Cette diminution, toutefois, est légère: 8%. Et des points noirs d'incivilité subsistent, comme dans le Noctilien (les lignes de bus de nuit).

Plus important pour le long terme, peut-être, est «l'acceptation d'une coresponsabilité dans les incivilités», les voyageurs se disant «prêts à agir sur leur propre comportement ainsi que sur celui de leur entourage», pour que progresse encore le climat de courtoisie et de respect d'autrui. La RATP salue donc «un nouvel élan» collectif dans la lutte contre les incivilités.

Outre qu'on imagine assez mal une personne interrogée revendiquer de but en blanc, devant un sondeur, le droit à l'incivilité et à l'indifférence à son égard, au vu du nombre d'usagers du métro que, chaque jour, on croise en train de franchir les portillons sans payer ou de hurler dans leur téléphone, on est un peu sceptique, on l'avoue. Mais – soyons fous, faisons un rêve –, on accepte bien volontiers l'augure qu'un jour, qui sait, les transports publics de Paris seront peuplés de gens non teigneux ou grossiers, mais aussi courtois et respectueux d'autrui que ceux de Londres.

Dans quelques décennies?

Les commentaires sont fermés.