Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/05/2014

«Une légère tendance à la baisse», mais...

Paris, Environnement, Santé A l'ordre du jour du premier Conseil de Paris de la mandature, qui s'ouvre ce lundi, figure notamment un plan de lutte contre la pollution. Il officialise la double mesure qui avait été prise à la mi-mars: la gratuité des transports publics en cas de pics de pollution, et la mise en place de la circulation automobile alternée (en fonction de la plaque d'immatriculation: paire ou impaire) lorsque le seuil d'alerte est atteint. Il est également question de parvenir (à très long terme) à ce que plus aucun bus de la RATP ni véhicule appartenant au parc automobile de la mairie ne carbure au diesel. Des incitations au covoiturage ainsi qu'à l'auto-partage sont aussi envisagées.

L'adoption de ce plan survient peu après la publication des données annuelles relatives à la qualité de l’air en région parisienne, en 2013. Une fois de plus, ces chiffres sont mauvais, même si «l’année 2013 montre une légère tendance à la baisse des niveaux de pollution chronique, par rapport à 2012». Il n'en demeure pas moins que, comme les années précédentes, plus de 3 millions d'habitants de la région parisienne restent «potentiellement exposés à des niveaux de pollution qui ne respectent pas la réglementation, principalement dans l'agglomération et au voisinage de grands axes de circulation». A proximité de ces derniers, il n'est pas rare que la pollution de l'air atteigne... quatre fois la norme maximale autorisée. Plus précisément, cinq polluants «posent toujours problème à des degrés divers, dans la région capitale»: le dioxyde d’azote, les particules fines PM10 et PM2,5, l’ozone et le benzène.

Pour ne pas, en ce début de semaine, plomber complètement le moral des lecteurs parisiens de ce blog, signalons tout de même que, en ce qui concerne d'autres polluants (dioxyde de soufre, plomb ou monoxyde de carbone), la situation continue à évaluer favorablement.

Sans doute est-ce déjà cela.

Les commentaires sont fermés.